Virgin Tonic : Stressé ? Angoissé ? Mettez-vous au tricot !

Ecrit par

Vous êtes stréssé(e) ? Mettez-vous au tricot et vous verrez, vous serez plus détendu(e). 

La période des fêtes approche et ça, c'est probablement la plus grosse source de stress pour n'importe quel adulte de plus de 30 ans. Entre les repas de famile à organiser et les cadeaux à acheter, on se fait un shot de stress bien plus élevé que la moyenne en même pas trois semaines. Mais la vérité, c'est que le stress, on le subit toute l'année. Et pour se détendre, chacun sa technique : pendant que certains se détendent en matant l'intégralité du catalogue Netflix, d'autres préfèrent se faire une cure de jeux videos. Et encore, on ne parle pas de ceux qui misent tout sur le sexe. Bref, pour se détendre, il y a 1001 façon. Mais, avez-vous pensé au tricot ? Parce que oui, c'est la nouvelle tendance pour réduire son stress ! 

Pierre Bastoul et  son épouse Emmanuelle ont signé un ouvrage : "La tricothérapie, le nouveau yoga". Ce qu'il faut savoir, c'est que le couple s'est lancé dans le tricot avec une marque (Peace and Wool) en 2011, afin de renouer avec les activités manuelles et créatives (clairement délaissées au profit du 2.0). Vous ne savez pas tricoter ? Pas de panique : Peace & Wool propose des kits spécialement conçus pour les débutants : « Quand on a commencé le tricot, on était nuls. Il fallait donc qu’on propose des choses adaptées à notre niveau. On a cherché par tous les moyens à faire au plus simple », explique ainsi Pierre Bastoul. Et ce n'est pas tout ! Visiblement, les commentaires positifs des clients ont fait comprendre aux deux co-fondateurs que le tricot avait des vertus relaxantes"C’est grâce au feedback des clients que l’on a associé les termes tricot et thérapie", attestent-ils. 

On apprend grâce aux témoignages que le tricot détend et chasse le stress. « Le fait d’avoir les deux mains occupées aide beaucoup à se détendre, poursuit Pierre Bastoul. On a tout le temps un téléphone à la main. Grâce à cette activité, on est obligé de déconnecter ». Alors si vous êtes au bord de la crise de la nerfs, investissez dans un kit ! Qui sait, vous aurez fait peut-être un bonnet d'ici Noël ? 

Source : Instagram via Cosmopolitan  - Crédit : Dan Gold via Unsplash