Virgin Tonic : Le tragique destin du chat- espion à 20 millions de dollars

Ecrit par

Oui, vous avez bien lu. La CIA a déboursé près de 20 millions de dollars pour un chat espion. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu. 

Ce matin, Clément l'enfume nous plonge en 1966 - en pleine Guerre Froide. A cette époque, la CIA a voulu transformer un chat en micro vivant dans le but d'espionner l'ambassade Soviétique (basée à Washington). Sauf que rien ne s'est passé comme prévu...Avant tout, il faut rappeler que les micros qui permettaient à la CIA d'écouter les conversations étaient directement implantés dans les animaux : «Ils ont ouvert le chat et ils lui ont implanté des piles et un émetteur», a ainsi expliqué un ancien agent. Ce n'est pas tout, la queue du chat servait "d'antenne de transmission". Plusieurs opérations furent nécessaires, le tout pour la modique somme de 20 millions de dollars.

Le chat espion
Le chat espion

Malheureusement, l'opération ne se déroulera pas selon les plans de la CIA : "Pour sa première mission, le chat-espion fut lâché dans un jardin public près de l’ambassade de Russie à Washington, raconte l’ex-agent de la CIA dans l’ouvrage. Sauf qu’à peine sortie de la camionnette, l’animal se fit écraser par un taxi", explique Libération. Le projet sera - par la suite- abandonné... «n’est pas une option réaliste», attestera plus tard une note...

Source : Libération