Virgin Tonic : Le restaurant dans Emily in Paris connaît un nouveau souffle !

Ecrit par

Les clients affluent depuis la diffusion de la série. 

C'est la série qui fait le plus parler d'elle en ce moment ! Alors que les plateformes de vidéos à la demande se livrent une guerre sans merci pour attirer des abonnés, Netflix vient de dévoiler l'intégralité des épisodes de Emily in Paris. Et comme son nom l'indique, le programme a été tourné dans la capitale française. Côté scénario, la série se concentre sur l'histoire d'une jeune femme ambitieuse dont la société rachète une agence de communication et de marketing en France et lui propose de s'occuper de l'actualisation de la stratégie en réseaux sociaux. Motivée par cette nouvelle vie dans une ville qu'elle admire, la jeune Emilie va débarquer dans l'Hexagone la tête pleine de rêves... Seulement voilà, il semblerait que les clichés mis en évidence dans le programme ne soient pas au goût de tout le monde. Des points négatifs qui ne l'ont pas empêché de faire le buzz sur la toile.

Restaurant Les deux compères
Restaurant Les deux compères

En effet, depuis quelques jours, ce ne sont pas les articles qui manquent à propos de Emily in Paris ! Parmi eux, certains abordent le restaurant Les deux compères, dans lequel travaille Gabriel, le français beau-gosse et voisin/petit-ami de l'héroïne. Situé au 18 rue des Fossés Saint-Jacques, dans le 5e arrondissement de Paris, le vrai commerce, qui se nomme Terra Nera, connaît grâce au succès de la série un véritable regain de popularité. Propriété de Valerio et Yohann depuis 42 ans, les deux professionnels espèrent que cette popularité pourra pallier les pertes liées à la crise sanitaire. "Nous commençons seulement à voir les retombées cette semaine. Comme pour tout le secteur, la pandémie a affecté notre activité. Nous avons perdu trois mois entre mars et juin. Nous sommes aujourd'hui à une perte de 30% de chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière" déplore Valerio qui a même intégré l'un des plats phares de la série à sa nouvelle carte.

Crédit : Twitter, Netflix