Virgin Tonic : Januhairy ou ne pas s'épiler pendant un mois, le défi qui fait le buzz !

Ecrit par

Januhairy, vous connaissez ? Non ? Eh bien justement, on en parle dans le Virgin Tonic ! 

Après le movember, le mois sans tabac ou même le mois sans alcool, on commence 2019 avec un nouveau défi : Januhairy. Alors vous l'aurez compris, tout ça nous vient de l'anglais "January" (janvier) et le jeu de mot fait référence aux cheveux et aux poils. On s'explique : une étudiante britannique a lancé un défi un peu particulier, celui de ne pas s'épiler pendant un mois. L'idée est de lutter contre les diktats de la beauté et surtout, d'aider les femmes à accepter leur corps. " Laura Jackson, une jeune étudiante britannique de 21 ans, invite en effet les femmes à arrêter de s’épiler durant tout le mois de janvier et à partager des photos de leurs jambes et de leurs aisselles tous poils dehors avec le hashtag #Januhairy", rapporte ainsi LCI (via la BBC). 

Voir cette publication sur Instagram

HAPPY JANUHAIRY Januhairy is a project for women to challenge social norms and grow out their body hair for the month of January, all to raise money for Body Gossips education program. Women have signed up from around the world including Spain, Germany, Russia, USA, Canada and lots of women dotted around England, ready to kick-start the new year with a new challenge. Today is day one of Januhairy! Let’s do this, girls… Attached in the bio is the sponsorship form. All money raised will go towards Body Gossips Education program- aiming to change young minds and their views on their bodies! Please donate for as much as you can as even the smallest amount of money you can spare will make an enormous difference for this fantastic charity! There will also be a prize for the largest sponsor! Let's start 2019 the right way! ????????✨

Une publication partagée par Januhairy (@janu_hairy) le

A une époque où les femmes sont innondées par la publicités et les magazines, l'idée est donc de les encourager à aimer leur corps tel qu'il est. Sur Instagram, le défi a récolté un certain succès puisque les photos s'accumulent. Et du côté des professionnels, on applaudit la démarche : Pour Hervé-Charles Léger (coach à l'origine du programme J'aime Mon Corps), cette démarche est "une bonne chose pour redonner confiance à des femmes complexées qui ont, par exemple, un système pileux très développé". 

Alors, prêtes à relever le défi ? 

Source : Instagram, LCI, BBC  - Crédit : Warner Bros. Television Distribution