Virgin Tonic : Il prive tout son voisinage de connexion à l'aide d'un brouilleur !

Ecrit par

Cet homme ne voulait pas que ses voisins utilisent sa wifi. 

Désormais, plusieurs fois par semaine, aux alentours de 9h, Nico vous présente sa minute Nico Richonchon ! Un moment exceptionnel que Manu Payet offre à son acolyte afin que celui-ci puisse enfin pousser son coup de gueule en toute liberté. Réputé pour sa capacité à se plaindre et à ronchonner en permanence (ou presque), Nico sera donc ravi de pouvoir s'exprimer sur le sujet de son choix. Et cela même si notre chroniqueur a décidé de moins se plaindre pour l'année 2021...

Voilà une histoire totalement ahurissante ! Il y a quelques jours, un habitant de Clermont-Ferrand, dans le centre de la France, a perturbé les connexions de tout un quartier de manière intentionnelle. Pourquoi ? Car ce dernier n'avait pas envie que ses voisins utilisent sa connexion wifi. C'est donc tout naturellement qu'il a utilisé un brouilleur. Un acte répressible qui a littéralement transformé la zone autour de lui en zone blanche, c'est-à-dire sans réseau. Lancé à sa poursuite, les forces de l'ordre se sont lancés dans un véritable jeu de pistes qui les a finalement menés à ce terrible voisin. Comme le rapporte Europe 1, "localiser un brouilleur, cela s'apparente à chercher une aiguille dans une botte de foin. L'appareil a brouillé pas moins de 24 antennes mobiles. Les réseaux 3G, 4G, wifi et GPS de la ville ont été perturbés".

Pour ce justifier, l'homme a dit ne pas vouloir que ses voisins se connectent à la wifi. Des propos qui n'ont pas vraiment convaincu la police puisque ce genre d'appareil fait partie de la panoplie des voleurs pour neutraliser des alarmes ou déverrouiller des voitures. Pire, il peut même perturber des avions à 2.000 mètres d'altitude. Bon à savoir, leur utilisation est punie de six mois d'emprisonnement et de 30.000€ d'amende.

Crédit : unsplash