Virgin Tonic : D'où viennent nos noms de famille ? Clément répond !

Ecrit par

Auparavant, les gens n'avaient que des prénoms !

Tous les matins, ou presque, Clément tente de résoudre un mystère ! Du plus original au plus compliqué, notre chroniqueur tente, quoiqu'il arrive, de trouver la meilleure manière de nous expliquer l'anecdote en question ! L'occasion d'apprendre quelque chose d'intéressant mais aussi de permettre aux plus jeunes d'être renseignée sur un sujet de leur choix. Vous êtes prêt ? C'est parti pour Bienvenue chez Clément !

Dans le temps, les gens se contentaient d'un prénom ! Toutefois, au fil des époques, on s'est rapidement rendu compte que ce n'était pas très pratique. C'est pour cela qu'au XIIe siècle, alors que l'Etat a de plus en plus de difficulté à récolter les impôts, on décide de trouver une solution à ce problème. En effet, il devenait totalement ingérable de différencier un grand nombre de personne qui avait le même prénom. Surtout qu'il y avait beaucoup moins de diversité que de nos jours.

Dès lors, on décide d'attribuer à chacun un nom de famille qui va demeurer d’une génération à l’autre. Du jamais vu. Ces noms de famille vont être choisis en fonction du prénom du père (Martin par exemple), du métier de la personne (Lefebvre pour le forgeron), d'un signe physique ou moral particulier (Lebrun, Brown, Braun…) ou encore du lieu de résidence (Lebreton, Hollande...). Ces noms de famille vont ensuite être figés pour les siècles à venir. Au XIVe siècle, une ordonnance préviendra même qu'il est désormais interdit de changer de patronyme.

Crédit : unsplash