Virgin Tonic : Aux États-Unis, il n'était pas illégal d'envoyer un enfant par colis postal !

Ecrit par

Pas illégal ne veut pas dire que c'est recommandé !

Ce matin, Clément est de retour avec sa célèbre enfume ! Pour l'occasion, notre chroniqueur nous a laissé choisir entre deux propositions qui se sont (peut-être) passées aux États-Unis, les voici : la première se déroule au XIXe siècle, il fallait tatouer ses enfants afin de ne pas les perdre dès la naissance et la seconde est que dès le début du XXe siècle, il était possible de poster ses enfants. Alors, allez-vous deviner laquelle est la bonne ?

En effet, aux États-Unis, il n'est pas illégal d'envoyer un enfant par colis postal ! Cela vous étonne ? Nous aussi, on vous rassure. Dès son lancement en 1913, le Parcel service post est lancé avec pour seule indication le fait qu'on ne peut pas dépasser 23kg. Vous vous dites que même si envoyer un enfant par la poste n'est pas illégal, personne ne le faisait... Détrompez-vous ! Non, vous ne rêvez pas, il semblerait qu'à l'époque, les frais postaux revenaient beaucoup moins chers qu'un billet de train, ce qui a poussé certains parents à envoyer leurs enfants par colis postal. Ces derniers portaient un timbre et étaient accompagnés du facteur jusqu'à leur arrivée à destination. Heureusement, suite à cela, le ministre de la poste a émis de nouvelles réglementations interdisant cette pratique. Ouf !

Crédit : unsplash