Virgin Tonic : À 86 ans, elle tague le mur d’une banque devant la police

Virgin Tonic : À 86 ans, elle tague le mur d’une banque devant la police
Ecrit par

Il n’y a pas d’âge pour montrer son mécontentement. À 86 ans, elle tague le mur de la banque nationale suisse. On vous explique tout.

Ce n’est pas la même histoire que ces retraités qui, privés de frites, se sont révoltés, mais le fond est le même : se faire entendre. La militante Louise Schneider, âgée de 86 ans, n'a pas fait dans la dentelle et nous fait réaliser qu'il n'y a pas d'âge pour contester. Elle a été interpellée par la police suisse après avoir tagué la façade de la Banque nationale suisse à l'encre rouge sang : "L'argent pour les armes tue." Comme le rappelle 20 minutes, selon un rapport de la fondation PAX publié par le quotidien suisse "Tages-Anzeiger", la BNS a investi plus de 600 millions de dollars dans 14 entreprises produisant des armes nucléaires en 2015...

Après son geste, elle s’est rendue sans résistance aux policiers venus l’arrêter, avant d’être relâchée après quelques heures de détention. Militante au sein d'un groupe pacifiste ayant pour but de bannir du pays helvétique chaque fond à destination d'une entreprise de production d’armes, Louise Schneider a réussi son pari qui était de faire entendre sa voix. Elle a par la suite déclarée que si c'était à refaire, elle n'hésiterait pas : "Je le referai tout de suite car la Banque nationale suisse investit dans le marché des armes. Cela doit cesser." Un bel exemple inspirant.

Source : 20 minutes, twitter - Crédit : dr