Virgin Radio : Kali Uchis a répondu à nos questions dans une interview exceptionnelle !

Ecrit par

La chanteuse américano-colombienne s'est confié à notre journaliste !

Quelles ont été tes inspirations pour l’album Sin Miedo (del Amor y Otros Demonios) ?

"Je voulais vraiment faire quelque chose de spécial, expérimenter un autre côté de moi-même parce qu’en tant qu’artiste on veut souvent montrer tout ce dont on est capable. Dieu m’a fait de cette façon et ce n’est pas pour rien. Je voulais vraiment repousser mes limites pour faire des choses que je n’avais pas faite dans mes premiers albums mais aussi qui faisaient partie de mon enfance et de ce qui m’a amené à la musique. Je pense qu’il est très important pour un artiste d’être innovateur. De lancer les tendances et de ne pas les suivre. Pour moi, la partie fun de mon travail c’est que maintenant il y a des filles qui vont en studio et qui cherchent à faire des sons comme moi. C’est une manière de repousser les limites car telepatía passe à la radio maintenant alors que tout le monde me disait que ça ne passerait jamais et elle est rentrée dans les charts avant-même de passer à la radio. Normalement, c’est le fait de passer à la radio qui nous fait monter dans les charts."

Quel a été ton plus gros challenge dans la création de cet album ?

"La chose la plus difficile ça a probablement été les personnes qui ont essayé de me faire douter. Je souhaitais vraiment faire un album complètement en espagnol depuis un moment car c’est mon deuxième album studio et si Dieu m’a faite bilingue, c’est pour une raison ! Je crois vraiment qu’il faut idéaliser les choses qui nous sont données par Dieu, ne pas le faire serait un manque de respect. Pour moi, j’ai toujours su que c’était ma voie, mon destin, c’était évident. En revanche, lorsque j’ai commencé à travailler sur l’album, j’ai découvert dans mon contrat qu’il ne fallait que des musiques en anglais. Le dirigeant de la maison de disque à dit à mon manager « si vous partez sur ce projet en espagnol vous allez devoir vous débrouiller seuls ». Je ne me suis jamais senti encouragée auparavant, j’ai toujours fait les choses quand même mais le fait d’être découragée par l’entreprise pour laquelle on ramène beaucoup d’argent, ça a été difficile pour moi."

Cet album est entièrement en espagnol, c’était une sorte de retour aux sources pour toi ?

"Oui, je pense que de matière générale, avoir la chance d’apprendre l’anglais et l’espagnol et de naviguer entre ces deux cultures si différentes et ces deux langues, ça a eu une grande influence sur ma vie d’artiste. Cela a littéralement changé la manière dont je vois la musique, la politique et les injustices. J’ai tellement vu des cultures diverses en grandissant que je pense c’est l’une des raisons pour lesquelles la barrière de la langue n’est pas un problème pour moi. Je me souviens écouter de la musique française, allemande, de la musique d’Afrique. Cela ne m’a jamais importé d’où venait la musique et même si je ne comprenais pas les paroles. Si j’aimais une chanson, je pouvais toujours la chanter. Je pense que c’est cela qui a joué un grand rôle Si je suis une artiste qui peut parler dans les deux langues et qui peut chanter dans les deux langues, pourquoi ne le ferais-je pas ?"

Ton titre Telepatía est un énorme succès dans le monde, ça te fait quoi ?

"Honnêtement ça a été un gros choc pour moi ! Je pense d’ailleurs que je le digère encore car je n’ai jamais vraiment chercher à faire ou à obtenir un « hit ». Il y a des gens qui vont en studios pour faire de la musique commerciale, faire des tubes, des trucs qui vont passer en boucle à la radio… Et moi je suis tout l’opposé. Lorsque je vais en studio, mon but premier c’est de profiter du moment, faire plein de choses, des chansons différentes… Selon moi, l’art ne devrait pas être relié au succès mais à quelque chose que l’on aime, qui vient sincèrement de notre fort intérieur. C’est en tout cas de là que viennent mes meilleures chansons. Quelque chose de très naturel, de très facile et pas quelque chose fait pour le succès. Je ne sais, ce n’est tout simplement pas ma manière de faire de la musique, de vivre ma vie."

Peux-tu nous partager tes plans pour les prochains mois ? De nouveaux sons, une tournée, un voyage en France…

"J’adore la France, j’ai plein d’amis et je passe toujours du bon temps là-bas. Je vais faire une tournée en 2022, rien a été annoncé pour le moment mais ça devrait être le cas donc je ne vais pas pouvoir venir tout de suite. J’espère de la musique pour très bientôt. Bref, beaucoup de projets et beaucoup de choses cool qui arrivent…"

Crédit : facebook