Virgin Radio Classics : Pourquoi Wherever You Will Go est l'unique hit du groupe The Calling ?

Ecrit par

Cette semaine, Virgin Radio vous raconte l'histoire de Wherever You Will Go, le tube du groupe The Calling. 

Dans les années 60, Andy Warhol invente l'expression "15 minutes of fame" (que l'on peut traduire en français par "15 minutes de gloire"). Des propos prémonitoires de la part de l'artiste qui traduisent désormais parfaitement le côté éphémère de la reconnaissance du grand public dans la pop culture actuelle. Et si le talent et le génie du groupe The Calling n'est en aucun cas remis en cause ici, il est difficile de nier que le groupe formé par Alex Band, Aaron Kamin, Sean Woolstenhulme, Billy Mohler et Nate Wood n'a jamais réussi à dépasser le succès de son tube Wherever You Will Go, sorti en 2001.

Wherever You Will Go - Le clip

Nous sommes à la fin des années 90 lorsque Alex Band et Aaron Kamin, deux jeunes américains originaires de Los Angeles, décident de lancer leur propre groupe de musique. Plusieurs années de galère et quelques changements de noms plus tard, une maison de disques décide finalement de les signer en 1999. Ils s'appelleront désormais The Calling. Accompagné de trois nouveaux acolytes répondant aux noms de Sean Woolstenhulme, Billy Mohler et Nate Wood, le groupe de rock va se concentrer sur son premier album, Camino Palmero. Un opus qui va se hisser très rapidement en tête des charts du monde entier, notamment grâce à la puissance de son single phare, Wherever You Will Go.

Wherever You Will Go - Live à Paris

En quelques mois, les membres de The Calling deviennent de véritables rockstar. Riches, talentueux et adulés dans le monde entier. Récompense suprême, leur tube est élu Chanson pop adulte de la décennie par le magazine Billboard. Mais très vite, les choses se gâtent. Plusieurs membres décident de quitter le groupe et même de poursuivre en justice le management pour y réclamer une part plus importante des bénéfices engrangés. Bien décidés à continuer leur rêve, Alex Band et Aaaron Kamin, accompagnés de nouveaux musiciens, dévoilent leur second album, Two, en juin 2004. Toutefois, le public n'est pas au rendez-vous et les ventes décevantes. The Calling se séparera finalement en 2005 avant de faire un retour raté en 2013. À l'heure d'aujourd'hui, les fans attendent encore de nouveaux sons promis par les fondateurs du groupe. En vain.