Vieilles Charrues 2021 : Woodkid enflamme Carhaix

Ecrit par

Woodkid a mi le feu à Carhaix. 

Première date en France pour cette nouvelle tournée, premières Charrues : Woodkid, venu défendre son dernier album (intitulé S16) a garé son tour bus à Carhaix et a littéralement enflammé la scène du parc Kerampuilh, laissant un souvenir impérissable aux quelques milliers de festivaliers présents. Après un concert majestueux donné à l'Acropole d'Athènes, celui qui a été choisi pour mettre en musique la passation entre Tokyo et Paris lors des des JO a offert un live sensoriel et inoubliable.

  • "On est très heureux d’être là, c’est notre premier concert en France sur cette tournée. Vous marquez le ton. On dit que mille bretons, ça vaut cinq mille Barcelonais, on va voir ça​", Wookdid à la foule.

Ce live, Woodkid l'a imaginé, pensé, travaillé : la scénographie offre une véritable immersion dans l'univers de l'artiste et joue avec les éléments : quand les flammes ne dansent pas sur les écrans, c'est le brouillard qui embaume l'artiste et ses nombreux musiciens. Dans la foule, de nombreux fans s'enthousiasment de pouvoir assister au concert d'aussi près et, après un et demi passé loin des salles et des festivals, tous sont prêts à danser comme jamais.

Woodkid termine en apothéose sur Run Boy Run avec un public qui, pendant de longues minutes ne laissera pas l'artiste quitter la scène. Le temps d'un live, les festivaliers ont (presque) retrouver l'ambiance d'un véritable festival.

Pour cette troisième soirée, les Charrues ont retrouvé des couleurs. Ce soir, Philippe Katerine et L'Impératrice prendront le relai.