Vieilles Charrues 2021 : Raphaël, Miossec... une deuxième soirée planante

Ecrit par

Les Vieilles Charrues se poursuivent : se sont succédés sur scène Silly Boy Blue, Raphaël et Miossec. 

L'humidité n'a pas dit son dernier mot mais, les Vieilles Charrues non plus : après une performance appréciée (et acclamée) de Vianney, les portes du festival se sont ouvertes le 9 juillet pour Silly Boy Blue, Raphaël et Miossec.

C'est la jeune Silly Boy Blue qui ouvre le bal : aux alentours de 19h, l'artiste se lance dans ce bain immense que sont les Charrues : si l'air ambiant nous aurait presque convaincu de sortir écharpe et manteau, l'interprète de The Riddle a réchauffé les coeurs.

  • "Les setlists de festival sont les plus simples", Raphaël pour Virgin Radio

Un peu plus tard, c'est au tour de Raphaël de rejoindre la scène. Venu avec une setlist taillée pour les festivals, l'artiste n'a pas manqué de défendre son dernier opus (intitulé Haute Fidélité). De Caravane en passant par Sur la route ou encore Chanson pour Patrick Dewaere, les festivaliers ont pu profiter du meilleur de sa discographie. "Tu prends les chansons les plus populaires", confiait-il à notre journaliste quelques heures avant son concert. "Tu n'essaies pas de faire de la musique expérimentale (...) il ne faut pas perdre son âme, il faut rester qui on est mais il faut faire quelque chose de simple" . Et parce qu'il reste qui il est, Raphaël ne manquera pas de lâcher quelques blagues à son public : « Vous vous êtes fait vacciner, c’est ça pour venir ici ? Mais vous êtes en Bretagne, vous n’en avez pas besoin ! », lancera t-il -non sans humour. A l'aise, Raphaël nous a (presque) fait oublier la grisaille.

Enfin, c'est Miossec qui fut chargé de clore cette deuxième soirée. L'artiste, originaire du Finistère, a d'ailleurs célébré comme il se doit les 25 ans de son album Boire (d'ailleurs ressorti en septembre 2020).

Si la météo n'était (toujours) pas du côté du festival, les artistes se sont donnés pour mission de faire trembler la scène... avec succès.

Source : Twitter, Virgin Radio