Vieilles Charrues 2021 : Pomme, époustouflante du début à la fin (REPORT)

Ecrit par

La chanteuse a envoûté les milliers de festivaliers venus l'écouter. 

Il y a quelques mois, elle remportait le titre d'Artiste féminine de l'Année lors des Victoires de la Musique 2021. Devenue en quelques années l'une des chanteuses les plus en vogue du moment, Pomme continue l'exploitation de son très réussi album les failles, dévoilé en 2019, ainsi que les failles cachées, la réédition de cet opus sortie quelques mois plus tard. Un beau chemin parcouru depuis ses débuts et qu'on lui souhaite encore très long dans le monde de la musique ! Agée de seulement 24 ans, l'artiste qui partage sa vie entre la France et le Canada a pris pour habitude d'emballer les foules autant qu'elle enchaîne les succès. Actuellement au cœur d'une immense tournée des festivals particulièrement chargée, l'interprète de Ceux qui rêvent a bien évidemment tenu à être présente au festival des Vieilles Charrues. Nous y étions également.

Septième jour de fête à Carhaix. Après les prestations de Malik Djoudi et Ben Mazué, c'est au tour de Pomme d'entrer en scène. Vêtu d'un top moulant surmonté d'une veste en tulle et d'un pantalon large, la jeune femme est tendance sans vouloir en faire trop. Ce qui compte ce soir-là, c'est la musique. Et pour bien commencer, quoi de mieux que son titre anxiété, l'un de ses plus gros succès commercial. Une fois le public dans la poche, elle peut enchaîner tranquillement avec un autre de ses titres phares : Les cours d'eau. Dans les crash barrières, l'espace vacant entre la scène et le public, les journalistes et photographes sont priés de déguerpir après la troisième chanson. La chanteuse peut ainsi apercevoir ses "p'tits jus de pomme", vissés au premier rang et trônant fièrement aux côtés de leurs pancartes affichant des messages d'amour.

Tandis qu'elle enchaîne les interprétations époustouflantes à la vitesse de la lumière, entremêlées de petites conversations avec le public sur les spécialités culinaires de la région, Pomme décide de nous faire une surprise. Stupeur et satisfaction surgissent alors au sein de la foule lorsque la jeune chanteuse débute une reprise du titre Désenchantée, de Mylène Farmer. Un pari plus que réussi puisque cette dernière n'a même pas besoin d'entonner le refrain, connu de tous. Bien décidée à conserver l'attention de ses fans, l'interprète de Ceux qui rêvent continue les envolées vocales et les changements d'instruments. Un sans faute.

Lumineuse, Pomme respire la bonne humeur. Même si son répertoire est plutôt mélancolique -on aurait d'ailleurs préféré que la programmation ne la cale pas le même jour que Ben Mazué- la jeune femme parvient à ajouter de l'humour à sa prestation. Elle raconte par exemple l'histoire d'un excentrique chapeau en forme de champignon qu'elle a volé à un festivalier, peu enthousiaste à l'idée de lui donner, en lui promettant de le porter tous les soirs de sa tournée. Nous voilà donc en train d'écouter l'une des plus belles voix de la nouvelle scène française, sublimée par un horrible couvre-chef aux couleurs de l'Amanite tue-mouches. Une fraîcheur et une ambivalence cultivés à la perfection. Et c'est ça que l'on aime chez Pomme.

Crédit : Elodie Le Gall,Facebook