Vieilles Charrues 2021 : L'impératrice, Philippe Katerine... une soirée déchaînée

Ecrit par

Les Vieilles Charrues se poursuivent avec, pour la quatrième soirée Last Train, L'Impératrice et Philippe Katerine. 

Pour beaucoup, il n'y a pas plus triste qu'un dimanche soir. Le 11 juillet dernier, les Vieilles Charrues ont balayé le blues plombant des fins de week-end avec une programmation rock, teintée d'électro pop.

Il y a cinq ans, Last Train se produisait pour la première fois aux Vieilles Charrues. Après une année compliquée, la jeune formation rock était de retour sur scène - devant un public chauffé à bloc.

A 20h45, L'impératrice entre en scène. La formation -qui a enflammait la scène d'EuropaVox il y a deux semaines à peine- a trouvé un publie enjoué et prêt à tout pour profiter de sa soirée. Venu défendre son dernier album (Tako Tsubo), le groupe a trouvé l'équilibre parfait entre tubes plus anciens (Vanille Fraise, Sonate Pacifique) et les nouveaux tels que Peur des Filles.

Enfin, c'est Philippe Katerine qui clôture la soirée. Lui aussi n'a pas oublié ses classiques : Luxor J'adore et La banane trouvent leur place au milieu de Stone Avec Toi, Blond ou encore Aimez-Moi. Accompagné de son excellent groupe, l'artiste a emmené le public dans son univers. Philippe Katerine a branché le son pendant plus d'une heure, laissant une foule déchaînée.

Les Vieilles Charrues prennent une pause en ce 12 juillet et seront de retour dès le 13 avec Hervé, Yseult et Gael Faye.