Vieilles Charrues 2021 : Benjamin Biolay clôture la soirée du 14 juillet en beauté, nous y étions ! (REPORT)

Ecrit par

Le chanteur était de passage à Carhaix où il n'est pas passé inaperçu.

Après la sortie très remarquée de son titre Comment est ta peine ?, - en plein confinement - l'artiste aux mille facettes nous offrait, il y a tout juste un an, son nouvel opus rock porté par sa passion pour le sport automobile : Grand Prix. Très bien reçu par la critique et le grand public, Benjamin Biolay ne se serait jamais autant dévoilé que dans ce nouveau projet. Pire, celui qui se rêvait auteur-compositeur pour les autres n'aurait jamais aussi bien chanté. Des critiques dithyrambiques qui ont notamment permis à ce projet d'être certifié disque de platine, soit l'équivalent de 100 000 exemplaires vendus. Rien que ça. Alors qu'il parcourt actuellement la France dans le cadre de sa tournée, le chanteur était de passage à Carhaix pour un concert au festival des Vieilles Charrues. Bien évidemment, nous étions de la partie !

Porté par une discographie généreuse et un public qui s'était déplacé en masse pour l'admirer sur la scène du festival breton, Benjamin Biolay avait déjà remporté son pari d'une soirée réussie avant même d'entamer son premier titre. Si le chanteur au succès constant était la tête d'affiche de ce 14 juillet, c'est sans aucun doute lié au fait qu'il squatte les charts français et les ondes des plus grandes radios depuis plusieurs mois grâce à des titres entêtants et modernes. Ajoutez à cela une immense tournée aux quatre coins de l'Hexagone et vous obtiendrez la venue, très attendue, de l'artiste au festival des Vieilles Charrues. Un moment à la fois poétique et chaleureux durant lequel il a tenu à offrir ce que ses plus fervents admirateurs étaient venus admirer : lui, lui et encore lui.

Jeu de lumière tamisée et foule concentrée, voilà à quoi peut ressembler un concert de Benjamin Biolay. Avec plus de 20 ans de carrière derrière lui, il faut dire que le chanteur en a vu passer des scènes. Pourtant, hier soir, il semblait ravi d'être à Carhaix afin d'honorer cette édition exceptionnelle des Vieilles Charrues. Tantôt acteur, tantôt chanteur, tantôt auteur et même compositeur, l'homme aux mille facettes sait également comment captiver un public. Et ce même si il est déjà acquis à sa cause. On sait d'ailleurs qu'il faut toute une vie pour bâtir une carrière, et si peu pour la détruire. Entouré de ses instruments dans la noirceur de la nuit bretonne, l'interprète de Comment est ta peine ?, qu'il a chanté à la fin de son concert sous les cris de la foule, a donc clôturé en beauté une journée de fête nationale généreuse et festive.

Crédit : olivier roue