Une programmation diversifiée ce vendredi 16 juillet aux Vieilles Charrues !

Ecrit par

Brieg Gueverno, Stephen Eicher et Catherine Ringer seront les invités exceptionnels du festival. 

A situation exceptionnelle, édition exceptionnelle ! Pour son grand retour post- crise sanitaire, l'édition 2021 des Vieilles Charrues mise sur une toute nouvelle organisation basée autour de dix soirées du 8 au 18 juillet. L'occasion pour les organisateurs de retrouver un public frustré par les restrictions sanitaires de ces dernières années et d'accueillir de nouveau les nombreux artistes qui reprennent enfin le chemin de la scène. Bref, vous l'aurez compris, même si les choses ne sont pas totalement revenues à la normale, tout le monde semble dans de bonnes dispositions pour profiter à fond de ce que cette édition inédite a à nous offrir. Et ce n'est pas nous, l'équipe de Virgin Radio présente sur place, qui allons dire le contraire !

19h : Brieg Gueverno

"Folk brumeuse, cordes solaires et voix intimiste, Brieg Gueverno tisse un répertoire chanté en breton à la fougue discrète et tortueuse" précise la biographie Spotify de l'auteur-compositeur-interprète et guitariste français. Devenu une référence en la matière, l'artiste a pour particularité d'associer la langue bretonne à la musique rock, metal, folk et progressive. De quoi plaire au public des Vieilles Charrues à Carhaix mais aussi aux "outsiders" venus d'ailleurs.

20h45 : Stephan Eicher

Stephan Eicher, d'origine suisse, est connu pour ses talents d'auteur-compositeur-interprète. Il aura pour mission d'animer le milieu de soirée de ce vendredi 16 juillet. Devenu célèbre dans les années 80 et 90, durant lesquelles il rencontrera un énorme succès à travers le monde, l'artiste écouté par plus de 300 000 auditeurs chaque mois sur Spotify viendra interpréter ses plus grands titres au public breton. Un instant placé sous le signe de la nostalgie, mêlé à de la poésie.

22h45 : Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko

Formé en 1979 par Catherine Ringer et Frédéric Chichin, le duo se nomme tout d'abord Sprats avant de s'arrêter définitivement sur Rita Mitsouko en 1981, au même moment où les artistes signent avec le label Virgin. Par son look original comme par sa musique éloignée des sentiers battus, le groupe attire l'attention même si le succès se fait de plus en plus désirer. A la même époque, une amie de Catherine Ringer, danseuse et chorégraphe argentine, Marcia Moretto, les accompagne régulièrement. Lorsque cette dernière décède d’un cancer foudroyant, à l’âge de 32 ans, les Rita Mitsouko décident de lui rendre un tout dernier hommage. C'est comme ça que la chanson Marcia Baïla est née. Un tube absolument iconique que l'artiste interprétera lors de son show qui clôturera la journée du 16 juillet. On a hâte !

Crédit : abaca