U2 : Les 10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur Joshua Tree

U2 : Les 10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur Joshua Tree
Ecrit par

Fans de U2, votre attention s’il vous plaît ! Pour célébrer les ventes records de la tournée The Joshua Tree Tour, on vous dévoile les 10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur l’album

Dans les news musique de la semaine, on retrouve U2, Daft Punk et les Brit Awards, mais ce week-end nous allons nous consacrer au groupe qui fait tant parler ces derniers jours. Il se trouve qu’il y a probablement des petites choses que vous ne connaissez pas encore sur Joshua Tree, le mythique album de U2, et on vous propose tout de suite de combler à ce manque de culture avec les 10 infos à connaître pour briller en société. Après tout, c’est à ça que ça sert, le week-end ! Et puis, étant donné que U2 a vendu 1,1 million de tickets pour The Joshua Tree Tour 2017 en seulement 24 heures, il faut bien fêter ça comme il se doit ! Ready ? C’est parti !

La maison de disque du groupe n’était pas fan du titre.

Selon Bono en personne, le nom “Joshua Tree” ne sonnait pas assez comme l’oeuvre d’art qu’il est ! Dans une interview pour Rolling Stones, le lead singer déclare : “Vous avez des gens du milieu qui vous disent “Aussi fort que les Beatles - C’est quoi le nom de leur album ? The Joshua Tree. Ah ouais d’accord. Ca ne vaut pas “Nés dans le Joshua Tree” ou “Le côté obscur du Joshua Tree”. Ca va vendre trois copies.” Sympa !

2) L’album a été inspiré par un voyage en Ethiopie.

Après un voyage humanitaire avec sa femme Eli, Bono a fait le contraste entre la pauvreté extrême en Afrique et le mode de vie de son pays. “Passer du temps en Afrique et voir des gens dans les gouffres de la pauvreté, et malgré tout, j’ai vu des esprits forts, une richesse de l’esprit qu’on ne voit pas chez nous. J’ai vu les enfants gâtés du monde occidental et je me suis dit “Ils ont un vrai désert ici, mais nous avons plein d’autres formes de désert chez nous…” Et cela m’a donné envie d’écrire sur la symbolique du désert.” Profond…

3) Kirsty MacColl a aidé à choisir la tracklist

La chanteuse (décédée en 2000) s’est portée volontaire pour choisir les morceaux dans l’ordre pour The Joshua Tree lors du mixage du disque. Les seuls morceaux imposés était “Where The Streets Have No Name” en ouverture et “Mothers of the Disappeared” pour clôturer le disque. Tout le reste, c’était son choix. On peut dire qu’elle s’est bien débrouillée.

4) Brian Eno a presque effacé la chanson mythique de l’album

Brian Eno, le producteur de légende, a pesé dans la balance dans la mise en forme de The Joshua Tree. Lui et le co-producteur Daniel Lanois ont été de grosses influences pour apporter le style roots qui définit aujourd’hui le disque. Du coup, Eno s’est dit qu’il allait virer les consonances trop forte du style de U2 et a presque supprimé “Where The Streets Have No Name” ! Il était à deux doigts d’effacer la cassette mais a été arrêté (physiquement) par un preneur de son zélé. Moins une !

5) Une des chansons les plus connues du groupe était une face B

A l’époque, U2 avait le sentiment que “Sweetest Thing” ne collerait pas avec le son roots de The Joshua Tree. Du coup, ils l’ont utilisée comme face B du titre “Where The Streets Have No Name”. Mais comme les fans ont quand même beaucoup aimé le titre, il a été ré-enregistré et re-sorti dans l’album Best of 1980-1990. Sa sortie en 1998 lui a valu d’être en haut des charts en Irlande et au Canada et troisième au Royaume-Uni. Comme quoi…

6) L’une des meilleures chansons de l’album a été inspirée par la mort d’un ami

Le titre “One Tree Hill” (rien à voir avec la série, merci bien) a été écrit en la mémoire de Greg Carroll, un roadie qui est devenu l’un des amis les plus proches de Bono. Après un accident tragique de moto à Dublin, causant la mort de Carroll, la chanson a été écrite très rapidement et s’est construite lors d’une session jam entre Bono et Brian Eno. La voix a été enregistrée en une seule fois pour conserver toute l’émotion d’un tel morceau.

7) Le disque est conservé par la Library of Congress

En 2014, The Joshua Tree a été ajouté à la collection du National Recording Registry parmi d’autres travaux considérés comme “culturellement, historiquement ou esthétiquement importants.” Ces documents sont rendus indestructibles pour être découverts par les générations futures. On y retrouve aussi Hallelujah de Jeff Buckley et The Miseducation of Lauryn Hill, de Lauryn Hill.

8) Le vrai Joshua Tree n’a pas eu le même sort glorieux

Sur la photo iconique de l’album, prise par Anton Corbijn dans le désert californien, a aidé à rendre le lieu important. Malheureusement, l’emplacement n’a pas survécu au disque. L’arbre en question est mort en 2000 et a même été vandalisé en 2015, ce qui en restait ayant été coupé sans aucune raison apparente. C’est un fan qui se rendait sur place tous les ans qui a fait cette tragique découverte.

9) Un couple a perdu la vie en cherchant l’arbre

Si certains fans s’y rendent tous les ans, d’autres ont du mal à le trouver et dans le désert, cela peut être extrêmement dangereux. En 2015, un couple de touristes néerlandais a perdu la vie en cherchant le fameux arbre. Les Van Home ont été retrouvés relativement prêt de l’endroit qu’ils cherchaient. Selon leurs proches, Guus et sa femme Helena avaient toujours rêvé de visiter cet endroit devenu mythique.

10) Bono a failli tout annuler au dernier moment

Alors que le disque était en cours de pression, Bono a eu un coup de flippe et a décidé que finalement, ça ne valait pas le coup de le sortir, parce que ce n’était vraiment pas génial. Il a même failli téléphoner à ses producteurs pour leur demander de tout arrêter, mais fort heureusement, le chanteur s’est abstenu et est revenu à la raison. Thank God comme dirait les grands brittons !

Source : Rolling Stones / NME - Crédit : U2