Tove Lo, reine du sexy cool à la Cigale ( report)

Tove Lo en concert à Paris à la Cigale en mars 2017
Ecrit par

En concert à la Cigale ( Paris), Tove Lo a confirmé son statut de cool girl sexy et libre offrant 1h30 de concert généreux à ses fans.

Tove Lo était en concert, sold out, à la Cigale lundi 13 mars. La petite salle du boulevard Rochechouart était donc chauffée à bloc lorsque la chanteuse est montée sur scène, sur les coups de 21h. Avant cela, le duo néo-zéolandais Broods qui assure les première parties européenes de la suédoise, a été plutôt bien accueuilli par le public. Passée de Reine des Nuages à Femme des Bois en l'espace de deux albums, Tove Lo a gardé le même goût pour les histoires d'amour torturées et pour la dark pop. Le décorum de la scène est donc simple mais efficace, au fond de celle-ci trône un vagin stylisé, symbole de son deuxième album, Lady Wood. C'est sur True Disaster qu'elle fait son entrée, vêtue d'un pantalon de sport doré duquel dépasse un collant résille et d'un simple t-shirt noué sous sa poitrine. Le ton du concert est donné : une énergie survoltée, une sensualité exacerbée et beaucoup de générosité seront au programme.

Tove Lo en concert à Paris à la Cigale en mars 2017
Tove Lo en concert à Paris à la Cigale en mars 2017

Que la chanteuse interprète ses tubes (Not On Drugs, Talking Body) ou d'autres chansons plus récentes et a priori moins connues ( Flashes, Vibes), le public les connait tous par cœur. Des fans qui se montrent aussi énergiques que leur idole ne se montre physique sur scène. Pas étonnant quand on sait que de nombreuses chansons de Tove Lo évoque sans détour les relations sexuelles. Au cœur de son show, il y a donc cette performance sur Talking Body où la chanteuse montre ses seins, un moment "free the nipple" qui illustre la liberté d'une artiste qui ne se prend jamais la tête. Le seul moment où elle se montre calme c'est pour Imaginary Friend, la jeune femme s'installe alors seule au clavier pour une séquence toute en émotion, se réjouissant que les spectateurs connaissent mot pour mot cette chanson qu'elle interprète dans une version complètement dépouillée.

Tove Lo en concert à Paris à la Cigale en mars 2017
Tove Lo en concert à Paris à la Cigale en mars 2017

Le concert se finit sur Cool Girl, premier single de Lady Wood, mais surtout chanson qui résume bien ce que Tove Lo est, une fille naturelle et sans chichi. Pourtant, comme de nombreuses popstars, l'artiste semble avoir bien réfléchi ses tenues de scène. Elle est ainsi tour à tour l'incarnation de la cool girl (première partie du concert) puis plus sexuelle avec une tenue en latex noir, avant de revenir flamboyante avec une superbe veste à sequins argentés et brillant de mille feux pour le final. En rappel la chanteuse offre à son public une chanson rock What I Want for the Night ( Bitches), inédite et disponible sur le court-métrage Fairy Dust. Le concert se ferme sur Habits ( Stay High) dans sa version originale et dépouillée, même si on regrette un peu que Tove Lo se soit sentie obligée de lancer le remix de Hippie Sabotage dès que les lumières se rallument. Bonne nouvelle pour les veinards qui seront au Stade de France en juillet prochain pour le Head Full of Dreams Tour, Coldplay a convié la suédoise à en assurer la première partie.

Crédit : virginradio.fr