Toujours Ensemble : Zoom sur Gens de confiance, la plateforme dont le nom parle pour elle-même !

Ecrit par

Cette semaine, on s'intéresse à l'une des plateformes les plus en vogue du moment ainsi qu'aux décrets insolites de nos régions !

Pour écouter le podcast Toujours Ensemble de Victor et Flo, rendez-vous ICI !

L'application Gens de confiance :

Gens de confiance, qu'est-ce que c'est ? Un réseau dont le nom parle pour lui-même, vous l'aurez compris. A l'intérieur, on y trouve uniquement des personnes de confiance, qui cherchent ou partagent ce qu'on appelle des "bons plans" : immobilier, meubles, nounous, jardinage, travail… C'est un site de petites annonces diverses et variées. Seulement voilà, pour en être un utilisateur, la démarche est beaucoup plus complexe qu'une simple adresse mail et un mot de passe. On vous explique pourquoi !

Fondé il y a sept ans par trois Nantais, Gens de confiance propose des petites annonces gratuites réservées uniquement à ses membres. Pour y accéder, il faut d'abord avoir été recommandé par trois parrains. Aujourd'hui, Gens de confiance affiche fièrement le chiffre d'un million de parrainés, avec 45 % qui sont actifs mensuellement. Le nombre de nouveaux membres croît de 80 % par an depuis deux ans, soit 2.000 nouveaux inscrits par jour selon les chiffres communiqués par la plateforme qui emploie désormais 50 salariés. Une belle réussite pour Nicolas, co-fondateur, qui s'est confié au micro de Victor et Flo pour le podcast Toujours Ensemble. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site officiel.

Les décrets insolites de nos régions :

Les aliens vont où ils veulent, mais pas à Châteauneuf-du-Pape, une ville située dans le Vaucluse ! En effet, les soucoupes volantes n'ont pas le droit de survoler la commune. En s'y posant, elles risquent même la fourrière. Pourquoi ? Car un arrêté de l'ex-maire Lucien Jeune, publié en 1954, est formel à ce sujet… Et efficace visiblement puisque aucun ovni n'a été aperçu depuis ! Même rengaine à Briollay, dans le Maine-et-Loire, où les moustiques sont bannis depuis l'arrêté pris par l'élu local André Marchand en juillet 2018. Une réponse humoristique du maire aux plaintes de ses administrés, las des piqûres.

Vous l'aurez compris, cette semaine, nos deux animateurs ont décidé de vous parler des décrets les plus insolites de nos régions ! Et croyez-nous, il y en a qui sont réellement dingues !