The Weeknd : Selena Gomez, Bella Hadid... quand l'artiste s'inspire de ses relations 

Ecrit par

Chaque artiste s'inspire de son vécu pour écrire et composer. Et bien évidemment, The Weeknd ne fait pas exception. De Bella Hadid à Selena Gomez, voici une petite analyse. 

Loin de nous l'idée de nous lancer dans le People mais vous le savez, en musique, il est parfois difficile d'ignorer les différentes relations des artistes. Il n'y a qu'à voir les revanches que Taylor Swift a pu prendre via ses chansons depuis le début de sa carrière. Et elle n'est pas la seule ! Justin Timberlake et Cry Me a River, Zayn Malik avec It's You... chaque artiste a des messages à faire passer. Et.. The Weeknd en fait partie. Quand My Dear Melancholy est sorti, il n'a pas fallu longtemps aux fans et médias pour comprendre que certains titres (deux en particulier) font clairement référence à Selena Gomez. Et ce week-end, lors de sa performance à Coachella, l'artiste s'est montré beaucoup plus vulnérable que lors de ses autres live. Et tout ça nous a donné envie de creuser un peu : tout de suite, une poignée de titres inspirés par ses relations amoureuses. 

I FEEL IT COMING - BELLA HADID 

En ce qui concerne ce titre, ce n'est pas tant le morceau qui attire notre attention mais, plutôt le clip. Quand on le regarde de plus près, on réalise que les références à Bella Hadid sont subtiles, certes, mais bien présentes. Et parce que le DailyMail est du genre à enquêter pour ne rien laisser passer, le média a repéré un petit détail dans le poster chargé de promouvoir le clip (à retrouver ci-dessous). Elle ne vous rappelle pas quelqu'un, la femme derrière notre cher The Weeknd ? 

3695705

Et ce n'est pas tout ! Dans le clip, la ressemblance entre la protagoniste et Bella Hadid est frappante. Mais attention, pour le voir, il faut capturer le bon moment, le bon angle et la bonne lumière ! Parce que l'idée, ce n'est pas que le clip crie le nom de la mannequin ou qu'il clignote comme Las Vegas. 

CALL OUT MY NAME - SELENA GOMEZ 

Call Out My Name est probablement l'exemple le plus évident. Au-delà de la performance de Coachella, il faut bien reconnaître que les paroles sont équivoques : "Je t’ai dit que je ne ressentais rien, bébé, mais j’ai menti . J’ai presque failli me couper un morceau pour te sauver la vie. Visiblement je n’étais qu’une passade" et "On s’est trouvés. Je t’ai aidée alors que tu étais brisée. Tu m’as réconforté . Mais tomber amoureux de toi était mon erreur",  chante t-il. Pour quiconque écoute le titre, le message est directement adressé à Selena. Et il faudrait être aveugle pour ne pas le voir. 

PRIVILEGE - SELENA GOMEZ 

Privilege, elle, sonne comme une lettre d'adieux : "Profite de ta vie priviligiée (...) on s'est fait nos adieux alors essayons de mettre un terme à tout ça en souriant", peut-on entendre. leur relation s'était achevée il y a quelques mois, il n'aura pas été difficile de comprendre à qui 'il s'adresse. 

On ne le répètera jamais assez mais aussi fort que l'on puisse aimer danser sur Can't Feel My Face, aussi géniale que puisse être Pray For Me, cet EP occupera toujours une place à part tant il est bon - et ce, qu'il soit inspiré ou non de Selena Gomez. 

Source : VEVO, Youtube, The Weeknd  - Crédit : XO, Pa Photos, Abaca