The Vampire Diaries saison 8 : I Was Feeling Epic, un final à la hauteur ? (SPOILERS) 

Ecrit par

Le final de The Vampire Diaries était-il à la hauteur ? Entre deux mouchoirs, on a trouvé le temps d'analyser l'épisode.

Hier soir, nous avions donc rendez-vous pour la dernière fois à Mystic Falls. Après huit ans à alterner entre PLS, crises de larmes et crises de rage (Julie, on n’a pas toujours été d’accord sur tout), la série s’est achevée avec I Was Feeling Epic. Cet ultime chapitre était aussi attendu que redouté des fans et forcément, c’est avec une impression étrange que j’ai appuyé sur le bouton « play » - je me sens clairement vieille, en passant. Et encore, je ne vous parle du pressentiment qui m’habitait : Stefan marié et humain, ça sentait mauvais. Très, très mauvais.

OH, KATERINE
The Vampire Diaries saison 8 : I Was Feeling Epic, un final à la hauteur ? (SPOILERS) 

On commence donc avec le réveil d’Elena. On a attendu ce moment depuis des années, on a prié, on était à deux doigts d’aller mettre un cierge pour que Julie Plec la fasse revenir. Alors bien évidemment, quand on a appris qu’elle serait de retour, c’était un peu comme Noël. Dans I Was Feeling Epic, quand Elena se réveille enfin, c’est le moment de se lever du canapé et de faire une danse de la joie. Sauf que… non ! On est dans The Vampire Diaries et forcément, il y a des coups de théâtre à la pelle. Ce n’est pas Elena mais bien Katerine qui s’agite dans l’écran. Son plan ? Kidnapper le corps d’Elena et le brûler en même temps que Mystic falls (il faut toujours qu'elle en fasse des tonnes). Okay, on oublie donc la danse de la joie et on va chercher des gants de boxe : il faut VRAIMENT qu’elle disparaisse. Une bonne fois pour toutes.

BONNIE, LA SUPER HEROÏNE

Et c’est reparti. Comme toujours, c’est Bonnie qui doit s’occuper de sauver le monde (cette fille n'est pas une sorcière, c'est Wonder Woman). Heureusement, elle n’est pas seule puisqu'Enzo n’est jamais bien loin - ce qui compense légèrement avec sa mort. Pour une fois que Bonnie était heureuse, il a fallu que Stefan The Ripper anéantisse tout mais ça, c’est un autre débat. Pour en revenir à l’épisode, Bonnie concocte donc un plan parfait. Non vraiment, il était parfait. A un détail près : pour qu’il fonctionne, il faut que l’un des frères se sacrifie. Là, ce n’est plus une paire de gants de boxe qu’il faut mais bien une boîte de Kleenex. Après, il faut reconnaître que la scène où toutes les générations de Bennett sont réunies était incroyable et explosive. Comme quoi, on ne fait pas que pleurer dans The Vampire Diaries, on vibre aussi.

STEFAN, IL FAUT QU'ON PARLE
The Vampire Diaries saison 8 : I Was Feeling Epic, un final à la hauteur ? (SPOILERS) 

Jusqu’au bout, Julie Plec joue avec nos nerfs (comme si en huit ans, elle ne nous avait pas assez torturés). Quand Damon oblige son frère à tout oublier pour qu’il le laisse seul avec Katerine, on se dit que ça y est, c’est fini. Mais là encore, on se trompe. Stefan (qui culpabilise de la mort d’Enzo) décide encore de se sacrifier. ENCORE. Quelqu’un ne pouvait pas lui dire qu’on en a marre de le voir porter toute la misère du monde sur ses épaules, sérieusement ? Il était mortel, marié et prêt à vivre sa vie avec Caroline - un vrai Disney. Mais non, il a fallu qu’il injecte son sang à son frère pour mieux mourir avec Katerine. Alors d'accord, le geste est noble, la scène d’adieux avec Elena était justement jouée et tout ce que vous voulez. Mais Stefan, ce coup de grâce là n'était vraiment pas nécessaire.

LA PAIX

Le but de cet épisode, c’était que tous les personnages trouvent la paix. Damon a peur de ne jamais revoir son frère et à partir de là, on a deux interprétations possibles : soit, ne le voyons retrouver son frère après sa mort, soit on se contente d'imaginer ce qui l'attend après la mort - l'avantage, c'est que c'est subjectif. Le fameux « Hello, Brother » résonne encore et c’est sûrement la scène qui est à retenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'au-delà des triangles, des ships et du sang, The Vampire Diaries a toujours été l’histoire des frères Salvatore. Bonnie est partie voir le monde pour vivre sa vie pleinement comme elle l’a promis à Enzo et Caroline reçoit une lettre de Klaus (ça aurait été dommage !). Bref, tout le monde a trouvé la paix sauf peut-être les téléspectateurs qui vont ressentir un immense vide. Sans le sacrifice de Stefan rien de tout ça n’aurait été possible alors je n'aurais qu’une seule chose à dire : Stefan est mort, vive Stefan.

The Vampire Diaries a offert un ultime épisode émouvant, épique et intense. Julie Plec n'a pas toujours épargné les téléspectateurs mais pour le coup, le final était réussi. Maintenant, on se retrouve tous sur Netflix pour un marathon.

Source : THE CW, VirginRadio.fr - Crédit : CW, The CW

4 commentaires
  • Signaler
    Moi j'ai adore la fin c'était juste se qu'il faut
  • Signaler
    si stefan c est sacrifier puis démenons et elena ont vécu une longue vie elena est mort puis démon, comme ils st morts c est l image de leurs âmes que l on voit et qui retrouvent leurs familles dcd
  • Signaler
    si démon et elena sont mort , mais après une vie bien remplit dc ils trouvent la paix après des morts qu ils ont aimée. ok mais en 2017 , ils ont tous des portables, pourquoi klaus ne fait pas un virement a caroline et ne lui tel pas tout simplement. il a vraiment envi de perdre3000 0000 000??
  • Signaler
    damon est pas mort ? c'est stefan le truc qui me géne c'est les au revoir avec elena le mec se barre normal j'vais au paradis alors que quand c'était Cade damon était tiré par une force ils aurait pus faire la même chose parce que les choix scénaristiques bof bof