The Pretty Reckless : "Who You Selling For" est un album très organique et honnête" (Interview)

Ecrit par

Il y a quelques semaines, The Pretty Reckless ouvrait l'ère "Who You Selling For" de leur carrière avec un concert à Paris. L'occasion pour VirginRadio.fr d'en apprendre un peu plus sur ce nouvel opus... Découvrez notre interview avec The Pretty Reckless !

Près de 3 ans après leur dernier passage en France en première partie de Fall Out Boy, The Pretty Reckless était de retour à Paris et a enflammé le Divan du Monde le lundi 3 octobre dernier ! Le temps de 3 concerts promo' à Berlin, Londres, ainsi que Paris, le groupe a retrouvé son public européen et leur a offert quelques nouveaux titres live tels que "Take Me Down" ou encore "Oh My God" mais aussi quelques anciens titres cultes de leur répertoire : "Make Me Wanna Die", "Going To Hell", "Since You're Gone" ou encore "My Medicine". Un concert qui s'est joué à guichets fermés ! Alors que leur nouvel opus "Who You Selling For" sort aujourd'hui, vendredi 21 octobre, Taylor Momsen, Ben Phillips, Mark Damon et Jamie Perkins ont accordé quelques minutes de leur temps à VirginRadio.fr afin d'en savoir plus sur ce nouvel album qui s'annonce différent des précédents... Découvrez notre interview avec The Pretty Reckless !

VirginRadio.fr : Qu'est-ce que cela vous fait d'être de retour en France ? Vous êtes contents de retrouver vos fans français ? Ont-ils été réceptifs hier soir ?

Mark : Ça fait longtemps que nous n'étions pas venus à Paris, trop longtemps. Nous ne sommes pas montés sur scène, nous n'avons pas fait un concert depuis un moment. Voir la foule aimer notre musique, chanter nos chansons, c'est toujours quelque chose de génial.

Taylor : C'était vraiment fun d'être de retour !

The Pretty Reckless : "Who You Selling For" est un album très organique et honnête" (Interview)
VirginRadio.fr : D'ailleurs, vous avez un rituel particulier avant de monter sur scène ? Comme par exemple hier soir avant de revoir votre public français...

Taylor : On s'habille !

Ben : Hier on a eu le rituel le plus inutile de tous nos rituels… On a juste passé du temps avec le groupe qui faisait notre première partie avant de se dire "Oh, on doit aller sur scène".

VirginRadio.fr : Si j'ai bien entendu hier lors du concert, vous allez être bientôt de retour en France non ?

Taylor : Oui ! Nous serons de retour en début 2017, nous n'avons pas encore les dates exactes mais nous ferons une tournée européenne et nous jouerons bien plus de nouvelles chansons qu'hier soir.

VirginRadio.fr : Depuis le dernier album, l'enfer et le diable sont des sujets phares de plusieurs de vos chansons, pourquoi ? Qu'est-ce qui vous inspire tant dans ces thèmes ?

Ben : C'est une très bonne question ! C'est une métaphore dramatique dans le rock'n'roll. On a voulu reprendre et continuer ce que de merveilleux artistes ont fait dans le passé sur ce sujet.

VirginRadio.fr : Est-ce que vous avez eu un procédé créatif différent pour "Who You Selling For" ?

Taylor : On écrit toujours tout avant de rentrer en studio, on arrive avec tout ce dont nous avons besoin et on l'enregistre ensuite. Rien n'a changé sur cette partie du procédé. Mais notre approche pour enregistrer l'album est différente de ce qu'on a pu faire avant. C'est un album très organique et honnête, le but cette fois-ci était de capturer le moment le plus magique, l'enregistrer et surtout espérer que personne ne l'efface !

Jamie : Tu ne peux pas tout fixer, tu l'enregistres, c'est comme ça que ça marche.

Taylor : C'est vraiment un album jam !

Mark : Très organique…

VirginRadio.fr : Avez-vous eu une inspiration particulière pour cet album ? Une histoire personnelle, une actualité…

Ben : Dans un sens, toutes nos chansons sont inspirées des choses qui arrivent dans nos vies donc oui, ça vient toujours de quelque chose que nous avons vécu.

Mark : Tout bon art vient de ça d'ailleurs donc le nôtre aussi.

VirginRadio.fr : Il y a-t-il un message particulier que vous voulez envoyer à vos fans dans ce nouvel opus ?

Ben : Pas vraiment, on a fait cet album comme il venait, comme on le sentait. Les gens l'écouteront et… Peut-être qu'ils l'aimeront !

VirginRadio.fr : Est-ce qu'il y a une chanson qui est plus importante que les autres dans "Who You Selling For" ? Une chanson qui définirait l'album par exemple...

Taylor : Je pense qu'elles le sont toutes, c'est une part importante de ce nouvel album, il n'y a pas une chanson qui définit l'album, c'est un tout. Ça a été un vrai challenge de choisir le single. Vous avez vraiment besoin d'entendre toutes les chansons pour comprendre l'album entièrement. Nous vous embarquons en voyage avec cet album si vous nous laissez faire.

VirginRadio.fr : Ce nouvel album semble avoir un son différent que les précédents. Toujours rock mais avec quelques touches de blues voire quelques touches jazzy, des choeurs… Vous vouliez changer votre son intentionnellement ou c'est venu au fil de la création ?

Mark : Le blues c'est rock'n'roll, le blues fait partie des bases du rock. Ça fait partie de nos influences donc ça devait finir par arriver et être dans notre musique. Ça a finit par arriver dans cet album.

VirginRadio.fr : Pourquoi "Who You Selling For" comme titre de ce nouvel opus ? Vous avez vendu votre âme à quelqu'un ou quelque chose ?

Taylor : C'est une très bonne question, peut-être que je l'ai fait ! C'est vraiment un titre ouvert à de multiples interprétations, tout dépend de la personne qui écoutera notre album, elle l'interprètera comme elle le voudra.

VirginRadio.fr : Quelle différence voyez-vous entre "Light Me Up" et "Who You Selling For" ? Quand le titre "Take Me Down" est sorti, certains fans ont trouvé que la musique leur rappelait beaucoup "Light Me Up", votre premier album, alors que les paroles résonnaient comme "Going To Hell". Pensez-vous que "Who You Selling For" est un mix de vos deux premiers albums ou plutôt une évolution du groupe ?

Mark : On a grandi !

Taylor : Bien entendu qu'à chaque fois que tu crées un nouvel album, tu évolues en tant que groupe, tu évolues en tant qu'artiste, individuellement mais aussi ensemble et donc ça se ressent sur l'album. Tu prends de ton passé et tu essayes de prendre de ton futur pour créer. Donc oui, c'est une évolution.

VirginRadio.fr : Le clip de "Take Me Down" est sorti il y a quelques jours, c'est une vidéo simple, très intime et en noir et blanc. Vous préférez faire ce type de clip ou plutôt des vidéos avec des mises en scènes telles que pour "Just Tonight", "My Medicine" ou encore "Heaven Knows" ?

Taylor : On préfère vraiment les vidéos comme "Take Me Down". On l'a fait au studio où on a enregistré l'album donc ce clip est très personnel et il est très approprié pour la chanson mais aussi pour l'album. La vidéo est elle aussi très organique. Montrer le groupe dans son habitat naturel, c'était très cool.

Mark : C'était plus relax, plus réel.

Ben : On a adoré que ce soit plus réel et plus confortable.

VirginRadio.fr : Quel est votre plus grand rêve pour le groupe ?

Taylor : Dormir et rêver ?

Ben : Un nouveau guitariste ?

Mark : J'aimerais entretenir l'intégrité du groupe, qu'on reste comme on est.

Crédit : Ludivine Lemette / LikeanAlien