The Killers : Brandon Flowers, The Desired Effects sort aujourd'hui

Ecrit par

Brandon Flowers revient sur le devant de la scène avec un nouvel album solo. Bonne nouvelle, il sort aujourd'hui dans les bacs et VirginRadio.fr revient sur ce dernier.

Si ce nom ne vous dit rien, vous connaissez forcément le groupe dont Brandon Flowers est issu, The Killers. The Killers, c'est Mr Brightside, Smile Like You Mean It, Somebody Told Me ou encore Shot At The Night. Le leader du groupe a pourtant choisi de mener une carrière solo en parallèle et sort aujourd'hui son deuxième album. Après Flamingo (en référence au premier casino jamais construit à Las Vegas dont il est originaire), l'Américain revient avec The Desired Effects et tout de suite, VirginRadio.fr vous en fait un récap : que faut-il garder ou pas ?

The Killers :  Brandon Flowers, The Desired Effects sort aujourd'hui

L'album démarre avec Dreams Come True et bien que Brandon Flowers se démarque de ce qu'il a déjà fait avec son groupe, on sent tout de même l'influence des Killers. Bonne entrée en matière, donc. Dès le deuxième titre, on entre dans le vif du sujet : Can't Deny My Love est un parfait concentré de pop, teinté d'electro. On ne sait pas vous mais nous, on écouterait bien ce titre en traversant Vegas au volant d'une décapotable (rêver n'est pas interdit). On change de rythme de façon radicale avec I Can Change : "I can bend,I can break, I can shift,I can shake, Place the trail through the drive of rain. Girl I can change for you, I can change for you", chante t-il. Le rythme monte progressivement et c'est une belle déclaration qu'il offre là.

Parmi les titre à retenir, il y aura surtout Still Want You et Lonely Town : en les écoutant, on imagine déjà les néons électriques des casinos et le Strip qui s'étend devant nous. Qu'on se le dise, l'influence de Las Vegas n'est jamais loin dans cet opus et il est tout "ce qu'un bon album pop doit être", à en croire le Telegraph. Après, certains titres peuvent sembler répétitifs mais ça, ce n'est qu'à la première écoute. Quand on se concentre vraiment sur l'opus, on en voit toutes subtilités. Bref, The Desired Effects fait partie des albums que vous devez écouter d'urgence. Quel titre préférez-vous ?

Source : The Telegraph