The Crown : La terrible histoire des cousines de la reine, internées toute leur vie dans un asile psychiatrique !

Ecrit par

La saison 4 du programme nous raconte pour la première fois l'un des secrets les mieux gardés de la couronne britannique.

Très attendue par des millions de fans à travers le monde, la quatrième saison de The Crown nous plonge, une fois de plus, dans les péripéties de la famille royale britannique. Si ce nouveau chapitre s'attèle particulièrement à retranscrire à l'écran l'arrivée de Margaret Thatcher au pouvoir et celle de Diana Spencer au sein du clan Windsor, on y découvre bien d'autres faits. Parmi ces derniers, le destin tragique et totalement révoltant de Nerissa et Katherine Bowes-Lyon. Ces prénoms ne vous disent rien ? Rien de plus normal puisque ces deux cousines germaines de la reine Elizabeth II ont été internées toute leur vie dans des institutions psychiatriques et déclarées comme mortes aux yeux du public. Le principe héréditaire, septième épisode de la dernière saison de The Crown, nous raconte avec précision l'histoire vraie de l'un des secrets les mieux gardés de la couronne britannique.

Nerissa et Katherine naissent respectivement en 1919 et 1926. Filles de John Herbert Bowes-Lyon, le frère d'Elizabeth Bowes-Lyon, la mère de la reine actuelle, les deux petites filles vont vite révéler de graves troubles mentaux. Quelques années plus tard, en 1941, alors qu'elles sont encore adolescentes, ces dernières intégreront l'hôpital Royal Earlswood dans le Surrey, où elles passeront le reste de leur vie. Une manière pour leur tante, devenue Reine du Royaume-Uni en 1936, d'éviter le moindre scandale pouvant causer des critiques envers la famille royale, ou pire, remettre en cause la santé mentale de ses propres filles, Elizabeth et Margaret, destinées à devenir respectivement reine et princesse. Mais ce n'est pas fini. Non contentes de les tenir à l'écart de leur famille et enfermées dans un asile, certaines personnes mal avisées finiront par déclarer Nerissa et Katherine Bowes-Lyon mortes en 1963. Ce qu'elles n'étaient, en réalité, pas du tout.

Révélée aux yeux du public dans The Sun, un célèbre journal britannique, en 1987, l'histoire ne manquera pas de choquer les britanniques. On y apprendra notamment que les deux cousines de la reine Elizabeth II, dont l'âge mental était équivalent à celui d'un enfant de trois ans, ne recevront aucune visite à partir de 1966, date de la mort de leur mère. Dans The Crown, Peter Morgan raconte que c'est la princesse Margaret qui découvre avec effroi l'existence de ses deux membres de la famille. Alors qu'elle demande des comptes à sa mère, celle-ci ne trouve rien à lui répondre excepté qu'elle "n'avait pas le choix". Néanmoins, selon plusieurs articles de l'époque, ainsi qu'un documentaire sorti en 2011 sur l'affaire des cousines internées d'Elizabeth II, la Reine mère n'apprendra le sort de ses deux nièces qu'en 1982. Si Nerissa et Katherine, décédées en 1986 et 2014, ne recevront visiblement la visite d'aucun membre de leur famille jusqu'à leur mort, des chèques seront envoyés dans le but de leur acheter des bonbons et des jouets.

À l'occasion de l'une des premières fois de l'ère moderne, la saison 4 de The Crown raconte l'histoire tragique de ces deux jeunes femmes condamnées à l'oubli. Disponible sur Netflix depuis le 15 novembre.

Crédit : Netflix