Taylor Swift ne peut plus chanter ses anciens morceaux en live, explications

Ecrit par

Pourquoi Taylor Swift ne pourrait-elle plus jouer ses morceaux ? Pourquoi le conflit contre son ex maison de disque prend-il une telle ampleur ? Explications. 

Le 24 novembre prochain, Taylor Swift sera sacrée Artiste de la Décennie aux American Music Awards. Pour marquer cet évènement, la star devait performer un medley de ses titres les plus iconiques - une façon de célébrer toutes ces années de carrière. Oui mais, voilà : le rachat de son ancienne de disque par Scooter Braun est venu tout remettre en question. On le sait, Lover (album sorti en août dernier) est le premier disque qui lui "appartient" véritablement. Mais en ce qui concerne ses six précédents opus,  ce n'est pas la même musique (malheureusement)

En revendant sa société, Scott Borchetta a cédé au passage les droits des six premiers opus de Taylor Swift ("Taylor Swift", "Fearless", "Speak Now", "Red", "1989" et "Reputation"). Mais parce que rien n'arrête l'interprète de You Need To Calm Down, cette dernière semblait décidée à ré-enregistrer ses anciens albums de façon de à se les ré-approprier. Jusque là, tout allait (presque bien). Mais il y a quelques jours, Big Machine Records est revenu à la charge : imposant (selon un communiqué publié par la chanteuse) qu'elle ne pourrait utiliser ses anciennes chansons que si elle acceptait de ne pas les ré-enregistrer à l'avenir... 

"Normalement, interpréter du matériel ancien en direct lorsque les enregistrements maîtres sont conservés par quelqu'un d'autre ne devrait pas nécessiter d'autorisation, sauf pour Swift, qui affirme que Borchetta et Braun prétendent que leur performance sur les AMA constitue «une ré-enregistrement avant de pouvoir l'année prochaine", explique le média Variety (notez que le contrat qui liait Taylor Swift à BMR lui imposait d'attendre novembre prochain pour ré-enregistrer ses morceaux). 

Alors que les fans de Taylor Swift se sont mobilisés dans le monde entier avec le hashtag IStandWithTaylor, de nombreux artistes lui ont témoigné leur soutien : "Le mouvement IStandWithTaylor est point culminant de l'histoire de la musique. Si Taylor Swift, la femme qui est l'artiste de la décennie fait face à des hommes (qui n'ont pas créé sa musique) qui tentent de la faire taire, imagine ce que vivent les femmes dans cette industrie"

L'idée ici n'est pas de parler de Taylor Swift, et encore moins de médiatiser le problème plus qu'il ne l'est déjà. En fait, il faut voir au-delà de ça : imaginez-vous passer des années à construire une maison. VOTRE maison. Et puis du jour au lendemain, un homme que vous ne supportez pas, décide qu'elle sera à lui. Imaginez qu'il vous dépossède de ce que vous avez. Vous auriez envie de le brûler et de crier à l'injustice ? Eh bien, c'est exactement ce que vivent les artistes. Avec la chance, en rendant public les pressions subies et les contrats, Taylor Swift parviendra peut-être à changer les choses. Taylor Swift ne se bat pas uniquement pour ses droits, elle s'exprime au nom de tous les artistes. 

Source : variety  - Crédit : Taylor Swift,Universal Music