Sziget Festival 2016 : Un live énergisant pour la chanteuse danoise MØ (Report)

Ecrit par

Jeudi 11 août pour son Day 0 le Sziget affichait une programmation qui confirmait son statut de 1er festival Européen. Sur les scènes de l’Ile de La Liberté se sont succédés Parov Stelar, Afrojack, Rihanna ou encore MØ, la jeune chanteuse danoise protégée de Diplo. On a assisté à son live… On vous raconte !

Popularisée par le carton des dancefloors « Lean On » de Major Lazer, Karen Marie Ørsted aka MØ présentait en live l’electro pop énergisante de son 1er album "No Mythologies To Follow", preuve si besoin était qu’elle n’était pas seulement la chanteuse d’un featuring. Et on peut dire que MØ, a mis une grosse claque aux festivaliers du Sziget et a fait salle comble malgré la présence sur la Main Stage de mister Jake Bugg , excusez du peu ! Un show à la « MØ » captivant et plein de rebondissements pendant lequel on est passé successivement de la plénitude à l’excitation la plus totale. En effet, après un début de show planant où la chanteuse a embarqué un public à 200% consentant dans son univers musical, MØ a fait monter la température de plusieurs degrés avec des titres tels que XXX88, ou encore Don’t Wanna Dance .

Véritable boule d’énergie communicative, MØ a fait le show pendant plus d’une heure , en arpentant la scène d’un bout à l’autre, et en sautant dans tous les sens. Pour clôturer en beauté, Mo a ensuite sorti la grosse artillerie avec le tube Final Song, sous les acclamations du public définitivement conquis, avant de revenir pour un rappel de quelques titres dont Lean On le tube parmi les tubes que tout le monde attendait ! Le public est ressorti comblé, tout comme MØ que nous avons pu rencontrer après son show. Interveiw à découvrir bientôt sur Virgin Radio et Virginradio.fr