Star Wars : Le Réveil de la Force, pourquoi George Lucas n'en est pas le réalisateur

Ecrit par

George Lucas s’est confié à Vanity Fair sur les raisons qui l’ont poussé à arrêter la réalisation de films grands publics comme Star Wars.

Star Wars, c’est bel et bien du passé pour George Lucas ! Il y a quelques temps déjà, le papa de la saga la plus célèbre du monde revendait les droits de Star Wars à Disney, et tirait ainsi définitivement un trait sur ses bébés et sur d’éventuels suites signées de sa main. Mais la question que bon nombre de fans se posent, c'est pourquoi ? Quelles sont les raisons qui ont poussé George Lucas à renoncer à Star Wars, dont le trailer honnête devrait faire votre journée ? Aujourd’hui, dans une interview accordée à Vanity Fair, George Lucas se livre et explique pourquoi il en est venu à ne plus souhaiter réaliser "des films comme Star Wars" !

Star Wars : Le Réveil de la Force, pourquoi George Lucas n'en est pas le réalisateur

"Vous faites un film, et tout ce que vous avez en retour, ce sont des critiques. Les gens essaient de prendre des décisions sur ce que vous allez faire avant même que vous ne le fassiez", a avoué le réalisateur. "Vous savez, ce n'est pas très amusant. Et vous ne pouvez pas expérimenter, vous ne pouvez rien faire. Il faut que vous fassiez les choses d'une certaine manière. Je n'aime pas ça, je n'ai jamais aimé ça". Aujourd’hui, George Lucas n’a qu’une envie : recommencer à faire des films expérimentaux : "J'ai débuté avec des films expérimentaux et je veux revenir à des films expérimentaux. Mais bien sûr, personne ne veut voir ce genre de films. Je vais réaliser des films, mais pas des films qui seront visibles partout". Voilà qui a le mérite d'être clair. Le réalisateur revient donc à ses premières amours, et c’est à Disney que revient la lourde tâche de continuer à faire vivre l’univers créé par George Lucas. Première étape : le 16 décembre 2015 avec la sortie de "Star Wars 7 : le Réveil de la Force". Si l'attente est trop longue, consolez-vous avec les affiches des personnages !

Source : Vanity Fair - Crédit : Lucasfilm Ltd