Solidays 2017 : L.E.J., The Bloody Beetroots, Broken Back... Le festival solidaire continue !

Ecrit par

C’est (presque) déjà la fin de Solidays 2017. Le festival solidaire s’achève ce soir à Longchamp mais en attendant, on vous propose de découvrir le report du jour 2 aux couleurs pop, rock et électro !

On ne lâche rien, Solidays 2017 ça continue et après une première journée avec Kungs, La Femme ou encore The Prodigy, le jour 2 du festival solidaire nous en a encore mis plein les oreilles ! Nous avons du faire des choix cornéliens parmi la prog’ du jour particulièrement dense, et c’est vers The Strypes que nous nous sommes tournés pour commencer les festivités. Le groupe irlandais avait déjà su attirer notre attention il y a quelques années aux Charrues, et hier soir à Longchamp, ils n’ont que confirmer tout le bien qu’on pensait déjà d’eux. Le quatuor a une énergie scénique plutôt impressionnante et font cracher les enceintes avec un rock brut et spontané comme on en retrouve plus beaucoup. C’était l’occasion parfaite pour découvrir en live le nouvel album Spitting Image tout fraichement sorti !

Direction Bagatelle ensuite, où jouait un des chouchous de la rédac’ Broken Back ! L’an dernier, le Breton s’était également produit à Solidays, sur une scène à plus petite échelle, devant un public plus restreint. On n’était donc pas peu fier de voir tout ce monde rappliquer pour voir Jérôme et sa bande en live sur l’une des grandes scènes du festival. Mais à aucun moment ils ne se sont laissés impressionner, à l’image du temps le concert était particulièrement solaire et le groupe arrive à insuffler avec brio toute sa passion et sa générosité à la foule. La soirée s’est ensuite enchainée avec les L.E.J. qui nous ont joué leurs traditionnelles reprises (big up à Survivor qui a su faire danser toutes les adeptes du girl power) mais aussi des compositions à paraître sur leur premier album prévu pour décembre 2017. Le trio charme sans problème le public avec une prestation très harmonique !

Après l’hommage aux bénévoles, ce sont les Bloody Beetroots qui font leur entrée sur la scène de Paris et bien que le duo masqué n’a plus sorti d’album depuis 2012, il y avait foule pour se déchaîner sur leur électro rock survitaminée. La communication avec le public est inexistante, et pourtant les festivaliers sont comme hypnotisés par le groupe. Jamais ils ne nous ont laissé un moment de répit et ont enchaîné tubes sur tubes avec une efficacité folle. Vous revenez quand vous voulez les Bloody ! La journée s’achèvera pour nous sur le live des Dirtyphonics, le trio de bass music à l’énergie débordante digne des plus grandes rockstars. Les Dirtyphonics ont eu l’air de s’être autant amusés que nous et on ne peut s’agiter comme jamais sur leurs beats ravageurs ! Rendez-vous à partir de 16h pour le dernier jour des Solidays avec -M, Petit Biscuit ou encore Diplo.