Simple Plan, un premier Paris in Live incroyable (live report) 

Simple Plan au 118 pour un paris in live
Ecrit par

Ils n’étaient pas revenus depuis septembre et hier, les québécois de Simple Plan ont défendu leur prochain opus devant une poignée de chanceux. Report.

« Paris, je vous ai donné la pêche la dernière fois et ce soir, je suis venu la reprendre ! », clame David Desrosiers (bassiste) à quelques deux cents personnes venues les applaudir. Sauf que cela ne fonctionne pas comme ça ; cette fameuse pêche, le public l’a et personne ne pourra la lui reprendre. De passage dans notre capitale le temps d’un Paris in Live, Simple Plan a livré une performance courte, certes, mais incroyable. En même temps, ne dit-on pas que les moments les plus brefs sont les meilleurs ? Les hostilités commencent avec Jet Lag, tube que l’on ne présente même plus. Pour faire honneur au public français (et à leur langue), ils chantent en français et visiblement, tout le monde a fait ses devoirs - chaque parole est scandée à la virgule près.

revivez le concert en photo

Au programme de ce concert, un condensé de leurs meilleurs morceaux - Can’t Keep My Hands Off You, Jump ou encore Shut Up, Simple Plan sait comment faire monter la température. Quand vient Welcome To My life, près de 90% du public fait un bond dans le passé. Cours de lycée, skate board ou les fameuses paires de Vans slip-On nous reviennent en plein visage et il faut se rendre à l’évidence, on se prend un bon coup de vieux. Dix sept ans de carrière, sérieusement ?

Après avoir souhaité un joyeux anniversaire à l’une des personnes dans la salle (Happy Birthday again à cette dernière, si jamais elle passe par ici), le groupe enchaîne avec le single chargé de défendre Taking One For The Team, I don’t Wanna Go To Bed. A les écouter, c’est le morceau le plus pop jamais composé par Simple Plan mais de notre point de vue, c’est surtout celui capable de retourner une salle en moins de quelques secondes. On aurait voulu que David Hasseloff passe nous dire bonjour mais il faudra faire sans, dommage ! Avec Boom ! l’ambiance atteint son paroxysme mais ce qui est vraiment jouissif, c’est The Rest of Us. En même temps, on n’en attendait pas moins d’un titre issu d’un EP appelé The Second Coming (le second Orgasme, pour les anglophobes). Looser of The Year, Summer Paradise, Perfect et I'd do Anything viennent clore ce show parfait (c’est le cas de le dire) et on n’a qu’une hâte, les retrouver vite. Simple Plan viendra défendre son prochain album prévu pour le 19 février prochain à Paris, Strasbourg, Toulouse et Lille et il est inutile de préciser que nous serons au rendez-vous.

Source : Virgin Radio, facebook, Twitter - Crédit : Patrice Aroca, Alternativnews