Sia : Shia LaBeouf lui dédie un poème aux Grammy Awards 2015

Ecrit par

Alors que Sia est repartie les mains vides des Grammy Awards 2015, elle a eu droit à un poème déclamé par Shia Labeouf, l’acteur présent dans son clip d’Elastic Heart. VirginRadio.fr vous dit tout sur cette lettre d’amour.

Sia a dû être sans voix ! Shia Labeouf, présent à la cérémonie des Grammy Awards 2015 mais aussi dans le clip de la chanteuse australienne pour Elastic Heart, a tenu à lui dire quelques mots. Pour présenter la performance de Sia pour Chandelier, Shia Labeouf lui a carrément déclamé un poème : "Je pense que ça peut être étrange de dire ça ici. Mais je t’aime. Frappe moi si je m’arrête de pleurer. Je lève le drapeau blanc pour toi, battu enfin. Si la force était faite de morceaux brisés, toi et moi, on gagnerait toujours. Mais ça l’est et les immeubles et les statues nous clignent de l’œil. Je pourrais te serrer jusqu’à zéro. Je ne connaitrai plus jamais un autre ‘qu’est ce que je vais faire’. Frappe moi si j’arrête de pleurer et je ferai la même chose." Des mots cryptiques que VirginRadio.fr vous fait voir ci-dessous, en direct aux Grammy Awards 2015, aussitôt qualifiés de lettre d’amour sur twitter, #loveletter ! Mais voilà, Shia a fini ce poème avec les mots "avec amour, Erik". Erik, le mari de Sia, le réalisateur Erik Anders Lang. Ils se sont mariés en août 2014.

Sia : Shia LaBeouf lui dédie un poème aux Grammy Awards 2015

En fait, ce serait bien le mari de Sia qui a écrit ce petit mot : "J’étais le messager. C’était une manière de connecter l’adoration la plus intime et l’adulation, sur la scène la moins intimiste. Pour exprimer à quel point Sia est une personne et une artiste merveilleuse. De la part de la personne qui la connaît le mieux. Les grandes machines commerciales peuvent être confortables" explique Shia Labeouf. Une belle preuve d’amour de son mari donc, relayée par l’acteur, qui précède une performance live de Sia pour Chandelier aux Grammy Awards 2015 avec Maddie Ziegler mais aussi Kristin Wiig de Saturday night Live, portant toutes des perruques géantes avec une coupe "à la Sia". Celle de la chanteuse australienne ne permettait pas de voir son visage bien entendu… Que pensez vous de ce poème ?

Crédit : wat