Sex and The City : Les enfants de la série ont bien grandi, la preuve ! (PHOTOS)

Ecrit par

Les filles de Charlotte et le fils de Miranda seront présents dans le revival. 

En 1998, Sex and the City débarquait sur nos écrans pour devenir l'une des séries les plus cultes de la fin des années 90 et du début des années 2000 ! Après six saisons pleines de rebondissements et deux films ayant attiré des millions de spectateurs, le programme culte de HBO devrait faire son grand retour dans une toute nouvelle saison. En effet, comme l'a annoncé la chaîne, trois des quatre actrices principales seront de la partie. En vérité, tout le casting devrait même être de retour. Malheureusement, Kim Cattrall, qui avait déjà dit qu'elle ne souhaitait plus interpréter le personnage de Samantha, a décidé de ne pas faire partie de l'aventure.

Cette saison intitulée And Just Like That… (en français, Et juste comme ça) devrait comporter dix épisodes et être diffusée sur la plateforme HBO Max. Si la date de sortie n'a pas été précisée, le tournage a bel et bien débuté à New York. Côté casting, le magazine Variety vient de confirmer que les enfants des personnages principaux seraient bien de la partie. Alors qu'on les avait laissé enfant dans le deuxième long-métrage, c'est en jeunes adolescents, voire adultes, qu'on les retrouve avec plaisir ! Toutefois, ce ne sont pas les acteurs originaux qui interpréteront ces rôles mais de nouveaux comédiens choisis pour leur ressemblance avec Brady Hobbes, fils de Miranda et Steve et Lily et Rose Goldenblatt, les filles de Charlotte et Harry.

Comme le confirme le média américain sur Twitter (voir ci-dessous), Niall Cunningham interprétera Brady (à droite), Cathy Ang sera en charge de jouer Lily (deuxième en partant de la gauche) et Alexa Swinton de sa petite sœur Rose (à gauche). Quant à Cree Cicchino, aperçue dans La Nuit où on a sauvé maman, elle interprétera Luisa Torres, la petite-amie de Brady (deuxième en partant de la droite). Une belle addition à l'un des programmes les plus commentés ces derniers temps !

Crédit : abaca