Selena Gomez : Sa dépression, les réseaux sociaux... la chanteuse dit tout à Vogue

Selena Gomez s'exprime dans Vogue
Ecrit par

Selena Gomez est la star de l’édition d’avril du Vogue Américain, outre un photoshoot de toute beauté, l’artiste s’est confiée lors d’une interview révélation très intime !

Selena Gomez est en couverture du Vogue américain, pour la première fois. La star s’est prêtée au jeu du photoshoot et l’édition d’avril du magazine regorge de très belles photos de la chanteuse, prises à Los Angeles. Mais la personnalité la plus suivie sur Instagram au monde, 113 millions d’abonnés, ne s’est pas contentée de fixer son beau minois sur papier glacé. Elle s’est aussi, et surtout, largement confiée sur les derniers mois passés et qui ont été très particuliers pour elle. En août dernier, Selena Gomez a mis fin à son Revival World Tour pour entrer dans un établissement psychiatrique pendant trois mois. Une décision qui n’est due ni à une addiction, ni un problème diététique ni même exactement un burnout explique la chanteuse.

Concernant à la tournée qu’elle a interrompue elle explique « les tournées sont vraiment un moment très solitaire pour moi. Mon estime était morte. J’étais déprimée, anxieuse. J’ai commencé à faire des crises d’angoisse juste avant de monter sur scène, ou juste en sortie de scène. Je me sentais tout simplement pas assez bonne, et incapable. J’avais l’impression de ne rien donner à mes fans, et ils pouvaient s’en rendre compte (…) la vie est tellement stressante, et j’ai envie de m’en échapper. Mais je n’arrivais pas à faire le point toute seule, donc j’avais l’impression que je n’avais rien de sage à partager. Et peut être que j’ai pensé que tout le monde pensait la même chose. C’était une perte de temps ». La jeune femme précise que l’établissement où elle a séjourné lui a permis de garder les pieds sur terre car personne ne se préoccupait de son statut de star !

Selena Gomez est donc bien décidée à prendre du temps pour elle. La chanteuse explique n’avoir aucun film de prévu ni de pression de la part de son label pour publier de nouvelles chansons. Pour se rendre compte de son travail il faudra donc attendre la sortie le 31 mars prochain sur Netflix de 13 reasons Why, série dont elle est productrice exécutive, et qui aborde les thèmes du suicide adolescent et la pression des réseaux sociaux. Elle précise d’ailleurs qu’elle n’a plus Instagram sur son portable et que c’est son assistante qui y poste de temps en temps des clichés « je finis toujours par me sentir très mal sur Instagram. C’est pourquoi je suis hors radar, je ghost un peu ». Adepte pour vivre mieux, vivons caché, au sujet de sa romance avec The Weeknd, la jeune femme précise ne plus vouloir s’exprimer sur ses relations sentimentales car cela s’est toujours retournée contre elle. Le papier de Vogue se conclut par les mots de Selena « J’aime ce que je fais, et je sais à quel point j’ai de la chance mais (…) J’attends avec impatience que les gens m’oublient ». Tout est dit, pour apprécier Selena il faudra se contenter de ses chansons pour le moment !

Crédit : Interscope Records