Sam Smith reprend Amy Winehouse et Elvis Presley au Lollapalooza Festival

Ecrit par

Un des événements du Lollapalooza, c’était le live de Sam Smith samedi soir. Le chanteur a une nouvelle fois présenté un set magistral et a même offert quelques reprises à son public. VirginRadio.fr vous fait partager la vidéo.

Vous le savez, chez VirginRadio.fr on est fan de Sam Smith qui nous a bluffés lors de son live impeccable au Main Square Festival. Le jeune homme connaît un succès fulgurant depuis la sortie de son premier album « In The Lonely Hour » et se produisait ce week-end au célèbre Lollapalooza Festival de Chicago. Pour cette 2ème journée, le festival proposait une programmation très éclectique, et alors que Lollapalooza accueillait la furieuse énergie de Metallica, Sam Smith livrait une performance émouvante de l’autre côté du site. En plus des grands hits de son album comme « Money On My Mind », le chanteur a offert une large variété de son répertoire au public américain. Il a également rendu hommage à plusieurs de ses idoles. Au milieu de son set, le chanteur s’est ainsi lancé dans une cover de Amy Winehouse. « Celle-ci est pour toi, Amy » a t-il déclaré avant de chanter « Tears Dry On Their Own ». A la fin du concert, il a également repris « Can’t Help Falling In Love With You » d’Elvis Presley.

Mais bien sûr, il y a eu bien plus que des reprises et le public s’est largement fait entendre lorsque Sam Smith a balancé ses plus grands hits. Moment magique également sur « Stay With Me », lorsque la foule a repris le refrain d’une même voix alors que les chœurs résonnaient dans le parc. Le chanteur était d’humeur bavarde et n’a pas caché son amour pour Chicago. « Je sais que je ne devrais pas dire ça mais c’est l’un des festivals les plus incroyables où j’ai joué de ma vie. ». Il a également interprété le titre qui l’a révélé : « Latch », sa collaboration avec Disclosure, dont le clip « Omen » avec Sam Smith vient d’être dévoilé. Démontrant son impressionnante capacité vocale, le chanteur britannique a expliqué que la chanson « I’ve Told You Now » parle « de se rendre ivre à Londres et d’avouer son amour à un homme », alors que « Make It To Me » est une lettre d’amour destinée à sa future âme sœur « peu importe qui elle peut être » . Fort de son succès, Sam Smith a prouvé une nouvelle fois qu’il était un artiste extrêmement sincère et sensible. « Cet album a été une avancée capitale pour moi car c’était la première fois que j’étais vraiment honnête dans ma musique. » Nul doute que le public de Lollapalooza se souviendra de son passage. Que pensez-vous des performances live de Sam Smith ?