Robin Thicke revient sur le jugement de Blurred Lines

Ecrit par

Condamnée pour plagiat il y a quelques mois, Robin Thicke s’est exprimé sur l’affaire qui a opposé son tube Blurred Lines à la famille du regretté Marvin Gaye. VirginRadio.fr vous dit tout de ses déclarations.

Vous le savez sûrement, Robin Thicke et Pharrell Williams ont perdu leur procès pour Blurred Lines. Le titre qui avait fait dansé la planète en 2013 a été reconnu coupable de plagiat d’un morceau de Marvin Gaye intitulé Got To Give It Up. Récemment interviewé par le New York Times, Robin Thicke est notamment revenu sur cette affaire qui a secoué l’industrie musicale il y a quelques mois « Je connais la différence entre l’inspiration et le vol. Je m’inspire constamment de la musique d’autres artistes, mais jamais je ne volerai un autre morceau. Pharrell ne ferait jamais ça non plus. Pourquoi voudrais-je, ou devrais-je, voler quelqu’un pour composer ma propre musique ? ». Le chanteur canadien explique également qu’il regrette que le jury en charge de délibérer sur cette affaire n’ait pas saisie la nuance entre l’inspiration et le plagiat.

Robin Thicke revient sur le jugement de Blurred Lines

Thicke a continué ses explications un peu plus loin dans l’interview, avançant que l’affaire Blurred Lines/ Got To Give It Up pourrait avoir des répercussions bien plus grandes que ce que l’on imagine « Si le verdict reste comme il l’est actuellement, ça aura un effet boule de neige sur l’industrie artistique en général. Je veux dire, si tu réalises le tout premier film de super-héros, est-ce que tu es le propriétaire du concept de film de super-héros ? ». Robin Thicke rallume donc la flamme, quelques semaines après la demande de nouveau procès formulée par Pharrell Williams et lui-même. Le chanteur est également revenu sur les accusations de sexisme qui pèsent sur le sulfureux tube, niant une nouvelle fois toute apologie du viol dans ses paroles. Pensez-vous que Robin Thicke a raison ?

Source : The New York Times