Rihanna : Needed Me, l'avis de la rédac' sur un clip qui dérange

Ecrit par

Hier, Rihanna sortait son tout nouveau clip, pour son titre "Needed Me". Voici l'avis de la rédac' !

Les Navy sont ravis. Hier, Bad Gal Riri aka Rihanna était de retour dans un nouveau clip pour "Needed Me". L'interprète de "We Found Love" est probablement l'une des artistes actuelles dont les clips sont les plus attendus par l'audience. Pourquoi ? Parce que Rihanna est aussi imprévisible qu'indomptable. Ceux qui s'attendent à une morale peuvent attendre longtemps, car il n'y en a pas. À part peut-être le fait qu'il ne faille pas énerver Bad Gal Riri. Rihanna n'a pas de ligne directrice, ne suit aucune règle, et surtout, refuse d'aller là où on l'attend. Et même si dans un sens, l'audience est "habituée" à de la nudité, ses clips parviennent toujours à ouvrir le débat, à choquer. Là encore, pourquoi ? Comment Rihanna arrive-t-elle toujours à surprendre et diviser les avis ?

Avant de continuer, sachez que la rédaction est partagée. S'il on reconnait la beauté du clip, ses couleurs, et l'indéniable attitude rebelle de Rihanna qui fait d'elle la "bad, bad gal" qu'on aime tant, il y a quelque chose qui nous dérange. Même si l'on apprécie voir ce côté déluré et insensible de la chanteuse, force est d'avouer que dans ses clips figure une certaine violence dont le monde pourrait bien se passer. Qu'il s'agisse de ce nouveau clip - réalisé par le talentueux Harmony Korine à l'origine de Spring Breakers - ou de nombreux autres clips de la chanteuse, la violence est au coeur de l'histoire et certains lui reprochent de faire l'apologie des armes. Même si rien ne justifie la violence, il est d'autant plus compliqué d'approuver de telles oeuvres lorsque le contexte n'est pas explicitement installé. On pense bien évidemment au clip du titre "Bitch Better Have My Money" où Rihanna torture la femme de l'homme qui l'a arnaquée sans regret apparent. Bien sûr, l'art n'a pas toujours de sens ou d'explication concrète, mais dans un monde où la violence est bel et bien réelle et ambiante, il serait positif qu'une personne aussi influente que Rihanna ne s'en associe pas.

Mais comme on l'a précisé plus haut, nos avis divergent. Car il est difficile de ne pas trouver d'intérêt aux clips de Rihanna. La "Rebelle Fleur" est incontrôlable, indomptable et dans un monde où les artistes perdent de plus en plus de leur authenticité, Rihanna, dont le clip Kiss It Better a été dévoilée, est là pour rappeler ce qu'un artiste se doit d'être avant toute autre chose : vrai. Elle nous éblouit par son 'je-m'en-foutisme" légendaire et n'a pas peur de défendre ses envies. On fait notamment référence à sa culture de la nudité. Pour de nombreuses personnes, la nudité représente quelque chose de personnel, d'intime. Mais il faut savoir que pour d'autres, cela fait partie d'une culture, d'une façon d'être et de vivre. Rihanna, féministe dans l'âme, est fière de ses origines, du corps de la femme, et de la liberté que chacun a de vouloir s'exposer dans n'importe quelle tenue souhaitée. On le ressent dans ses clips et son quotidien, et quoi qu'on pourrait lui reprocher, ce qui nous fait tant craquer reste indéniablement son authenticité. Notre conclusion ? "Needed Me" est un clip sans moral, qui ne va pas changer le monde, mais la réalisation du clip au rythme lent, nous propulse dans un monde fictif, qui illustre à merveille à la fois l'indomptabilité et la beauté de la chanteuse.