Revivez la première édition du festival Paris est Têtu ce week-end (REPORT)

Ecrit par

C'était à l'Hippodrome d'Auteuil et c'était le feuuuu !

Il faut marcher une dizaine de minutes depuis la station de métro la plus proche pour enfin apercevoir les portes du festival Paris est Têtu. Dès 15h, ils sont plusieurs centaines à arriver dans l'espace réservé à l'événement. Des coins pour se poser avec transats et poufs, quelques bars stylés et des food-truck tout droit arrivés des quartiers branchés de Paris, c'est la recette de cette première édition. Plutôt cool. L'ambiance est au rendez-vous, quelques festivaliers ont même osé les déguisements ou le maquillage façon Queer. Ici, tout le monde est le bienvenue, il n'y a pas de tabou, encore moins de jugement. 

Pour ouvrir le Paris est Têtu Festival, c'est Voyou qui a été choisi. Une gueule d'ange et un look atypique pour le jeune auteur, compositeur et interprète français se lance dans son set. Sorte de poésie urbaine mélangée à de la pop, l'univers de l'artiste continue de conquérir les foules. La preuve, ils sont nombreux à avoir fait le déplacement pour l'écouter. Une parfaite mise en bouche pour les artistes qui suivront à savoir Malik Djoudi, Jake Shears, Hyphen Hyphen et Chloé.    

Un peu à l'écart de la scène, notre équipe semble avoir trouvé, comme d'autres festivaliers, le spot idéal. Une petite cabane en bois qui ne paye pas de mine, une boule à facettes d'une taille plus que convenable, quelques cubes pour s'asseoir et surtout une belle piste de danse, on adore ! Quelques minutes seulement après l'arrivée du DJ, ils sont nombreux à se presser pour danser sur Spacer de Sheila ou Dancing Queen d'ABBA. Les classiques. Pour l'occasion, le beau temps est au rendez-vous. Une soirée qui sent bon l'été indien et qui nous permet de retarder un petit peu l'arrivée des mauvais jours...