Quand Virgin Radio rencontre Thérapie Taxi au festival de Solidays (REPORT)

Ecrit par

Thérapie Taxi nous fait tourner la tête pour l'édition 2019 du festival de Solidays. 

Bien installés dans les coulisses de Solidays, le groupe Thérapie Taxi attend patiemment les plusieurs médias auxquels ils ont accordé des interviews. Cette fois-ci, c'est Raph (pour Raphaël) et Adé (Adélaïde) qui s'y collent. Lunettes de soleil en forme de flammes pour elle, chaussettes aux couleurs du drapeau gay pour lui. On est original ou on ne l'est pas. Visiblement très en forme, les deux copains enchaînent les questions. "Votre pire souvenir en festival ?", "Vos conseils pour passer un bon festival"... Ils répondent sans broncher. Ou presque. Pour les motiver, ils acceptent volontiers une petite mousse. "Il faut bien qu'on s'ambiance un peu avant le concert" chuchote Raphaël.  

Et à 23 heures, c'est sur la scène Bagatelle que ça se passe ! Déjà bien chauffé par le rappeur Dadju un peu plus tôt dans la soirée, le public est au rendez-vous. L'année dernière au même festival, le chanteur du groupe avait embrassé très longuement et langoureusement une fan sur scène. Donc forcément, on est sur le qui-vive. Très à l'aise, ils enchaînent leurs tubes. Si certains festivaliers critiquent le son et l'aurait préféré un tantinet plus fort, le spectacle est bien au rendez-vous. Comme à chaque fois d'ailleurs. La preuve, le groupe sera présent à bon nombre de festivals cet été. Une tournée où ils auront tout le temps et le plaisir de chanter Hit Sale, leur nouvel album.