Pink, Rihanna, Taylor Swift... quand les clips de pop stars créent la controverse 

Ecrit par

Pink, Rihanna, Taylor Swift... un souffle de scandale souffle sur cette sélection de leurs clips les plus controversés de Bitch Better Have My Money à Wildest Dream en passant par F**kin' Perfect. 

En ce mardi 17 octobre, on vous propose un #TBT ( throwback Tuesday) dédié à la controverse. Celle suscitée par plusieurs pop star à la sortie de certains de leurs clips. De Rihanna à Miley Cyrus en passant par Taylor Swift, peu de reines de la pop peuvent prétendre être passées entre les gouttes du parfum du scandale. Qu'elles aient voulu choquer ou que ce soit à l'insu de leur plein gré, ces chanteuses ont pour point commun d'avoir dévoilé des vidéos qui ont fait couler beaucoup beaucoup d'encre dans les médias mais aussi sur Twitter. Ce sont souvent pour des raisons très différentes que leurs vidéos ont suscité la controverse. Petit best of et revue des troupes avec VirginRadio.fr ! 

Pink - F**kin' Perfect (2011)

Les raisons de la controverse : la représentation très graphique, et donc violente d'une tentative de suicide. L'explication de Pink : " On peut choisir d'ignorer le problème, et donc ignorer la vidéo, mais ça ne fera pas disparaître [le problème]. Je ne suis pas favorable au suicide, je ne l'encourage pas, pas plus que la scarification. Je soutiens les jeunes qui sont tellement désespérés(..) et qui ne voient pas d'autre solution... je veux leur dire que j'en ai conscience. Je suis passée par là. Je les vois"

Rihanna - Bitch Better Have My Money (2015)

Les raisons de la controverse : la virée vengeresse et très violente de Rihanna. Au cours de celle-ci, elle finit par torturer l'épouse de l'homme qu'elle vise réellement. A sa sortie, la vidéo a été jugée particulièrement misogyne. L'explication de Rihanna, interrogée sur l'anti-féminisme supposé du clip, " Je n'ai pas du tout pensé à quoi que ce soit ayant un rapport avec ça. Wow. A la fin de la journée, les femmes ont gagné. La "bitch" c'était l'homme. Donc je ne comprends pas. Les gens [qui disent ça] sont ceux qui n'ont pas compris. (...) Ce n'est pas une vidéo d'empowerment des femmes. Je faisais une oeuvre d'art"

Taylor Swift - Wildest Dream (2015)

Les raisons de la controverse : la vidéo est jugée comme étant un fantasme néo colonial et se voit reprocher l'absence de personnes racisées alors que le clip a été tourné en Afrique. L'explication de Joseph Kahn, réalisateur du clip : "On a décidé collectivement qu'il aurait été inexact de mettre plus d'acteurs noirs dans l'équipe car la vidéo aurait été accusée de réécrire l'histoire. Ce n'est pas une vidéo sur le colonialisme mais sur une histoire d'amour qui a lieu sur le tournage d'un film d'époque en Afrique, en 1950. (...) La réalité ce n'est pas seulement est ce qu'il y a des gens de couleur dans la vidéo ? Mais que les créas qui ont travaillé sur cette vidéo sont des gens de couleur ! "

Miley Cyrus - Wrecking Ball (2013)

Les raisons de la controverse : Miley Cyrus apparaît nue dans cette vidéo, une nudité jugée par certains comme étant "gratuite". L'explication de Miley Cyrus : "Je pense que cette vidéo c'est bien plus que ça, si les gens pouvaient passer au delà du fait que je suis nue et me regarder vraiment. On peut voir que j'ai l'air encore plus brisée que ce que la chanson évoque. (...) Si les gens pouvaient dépasser ce qui est évident, et pouvaient fouiller dans leur imagination et voir ce que signifie vraiment la vidéo, c'est de la pure vulnérabilité." 

Ariana Grande - One Last Time (2015)

Les raisons de la controverse : la chanteuse est accusée d'avoir plagier le concept du clip You Are The One du groupe australien SAFIA. La trame globale de l'histoire et de nombreux plans étant commun aux deux vidéos. Dans une série de tweets, le réalisateur Max Landis explique "j'ai parlé avec SAFIA et ils ont été très cool à ce sujet, mais les gars, je dois être sérieux une minute, en tant que personne créative, et vous donner un conseil, en tant qu'ami. (...) Conseil : n'accusez pas quelqu'un d'avoir plagié parce qu'il avait des thèmes communs (...) les coïncidences restent des coïncidences, les thèmes restent des thèmes" 

Sia - Elastic Heart ( 2015)

Les raisons de la controverse : La vidéo met en scène Shia Labeouf (29 ans) et Maddie Ziegler (13 ans) dansant en justaucorps chair, certains y ont donc vu des relents de pédophilie. Les explications de Sia : "J'avais anticipé les cris et accusations de pédophilie avec cette vidéo. Tout ce que je peux dire c'est que Maddie et Shia sont deux des seuls acteurs que je pensais capables de jouer ces différents "états" de Sia (...) Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été dérangés par Elastic Heart. Mon intention était de créer un contenu émouvant, pas d'énerver qui que ce soit."  

Demi Lovato - No Promises (2017) 

Les raisons de la controverse : Demi Lovato est accusée de faire preuve d'appropriation culturelle alors qu'elle apparaît avec des dreadlocks dans la vidéo. L'explication de Demi Lovato (sur Twitter) : " Ce sont des twists [un autre type de coiffure, NDLR] pas des dreads #relax" 

Beyoncé - Formation (2016)

Les raisons de la controverse : La vidéo est jugée anti-police, on peut y voir une voiture de police se noyer sous les flots de la Nouvelle-Orléans et un message "arrêtez de nous tirer dessus". Les explications Beyoncé publiées dans le magazine Elle : "Je suis une artiste et je pense que les œuvres les plus puissantes sont souvent incomprises. Mais quiconque perçoit mon message comme étant anti-police se trompe complètement. J'ai beaucoup d'admiration et de respect pour les officiers et les familles des officiers qui se sacrifient pour nous garder en sécurité (...) mais soyons clairs, je suis contre les violences policières. Ce sont deux choses différentes."

Lady Gaga - Do What You Want ( 2014)

Les raisons de la controverse : La vidéo a été filmée par Terry Richardson, et met en scène R Kelly, deux hommes accusés de harcèlement sexuels. Un contexte tellement controversé que la vidéo ne sera jamais dévoilée ! Les explications de Lady Gaga : la chanteuse a d'abord expliqué que la vidéo était en retard et puis n'en a plus jamais reparlée !