Pink défend Britney Spears et évoque ses regrets quant à la déchéance de la chanteuse

Ecrit par

Interrogée sur le documentaire Framing Britney Spears, Pink est montée au créneau pour défendre son acolyte. 

C'est le documentaire dont le tout monde parle depuis quelques mois : Framing Britney Spears. Produit par le très sérieux journal New York Times et diffusé sur Amazon Prime en France, ce projet qui a fait beaucoup de bruit tente d'explorer la relation vicieuse et intéressée qu'entretient le père de la chanteuse avec sa riche et célèbre fille. Mais pas que. En effet, il met également en avant les nombreux méfaits de l'exposition à outrance. Un problème que connaît bien le princesse de la Pop, devenue mondialement célèbre à l'âge de 17 ans avec la sortie de son tube Baby One More Time. On y découvre les conséquences d'une sexualisation et d'une objetisation exagérées de la femme sur la vie de cette artiste fragile et mal entourée. Des années de déchéances et de scandales étalées sur la place publique qui l'ont mené, en 2008, à être placée sous la tutelle de son père et à perdre, en partie, la garde de ses deux enfants au profit de son ex-mari.

Si depuis la diffusion, Justin Timberlake s'est excusé quant à la manière dont il a géré sa rupture avec Britney Spears au début des années 2000, plusieurs célébrités ont souhaité montré publiquement leur soutien à Britney Spears. C'est notamment le cas de Pink qui a témoigné tout son amour et son respect pour son acolyte lors de son passage dans Watch What Happens Live d'Andy Cohen. "J'adore Britney mais le truc avec nous autres spectateurs, c'est que personne ne sait ce qu'il se passe. Nous ne sommes pas sur place. Et j'aurais aimé l'être, je pense qu'on aurait tous aimé, parce qu'on ressent ce fort sentiment de protection envers elle pour la simple et bonne raison que c'est un ange. Tout ce que je sais, c'est qu'elle est incroyablement adorable et je veux qu'elle soit heureuse" précise celle qui cartonne actuellement avec son titre Cover Me in Sunshine. Des paroles émouvantes de la part de la star qui a même montré quelques remords face à son inaction de l'époque : "Je me sens triste qu'à l'époque, lorsque ça a commencé, je ne savais pas. Je suis une personne forte, j'aurais pu lui tendre la main. J'aurais pu, je ne sais pas, faire plus".

Alors que la bataille juridique de Britney Spears contre la tutelle de son père semble prendre de nouvelles proportions, les soutiens se font de plus en plus importants pour la chanteuse américaine. Un poids qui pourrait fortement peser en sa faveur lors de la prochaine audition de son affaire au tribunal, le 23 juin prochain.