Phoenix : Ti Amo, ou l’allégresse à l’italienne (critique)

Ecrit par

PHOENIX IS BACK ! Demain vendredi 9 juin sort leur nouvel album Ti Amo et ses 10 titres à la sauce italienne. Découvrez notre critique du disque qui rend heureux !

On l’aura attendu cet album, quatre ans en tout, avant que l'annonce (enfin) en avril du nouvel opus de Phoenix Ti Amo pour ce vendredi 9 juin. Si Thomas Mars, Laurent Brancowitz, Deck D’Arcy et Christian Mazzalai avaient un peu disparu des radars depuis quelques temps, c’était pour s’enfermer au dernier étage de la Gaité Lyrique à Paris afin de nous pondre leur nouveau bébé. Ils en ont commencé l’enregistrement dans le plus grand des secrets dès 2015. L’attente valait-elle le coup ? Que nous réserve le septième album des Versaillais superstars qu’ils décrivent comme le disque « résolument le plus romantique du groupe » ? Découvrez notre critique de Ti Amo, le dernier petit bijou à la sauce italienne de Phoenix.

Bien que les garçons nous aient toujours habitués à des titres relativement solaires, ceux de Ti Amo sont particulièrement lumineux. Tous sont ultra romantiques et marqués d’une certaine légèreté et innocence. On ne peut que sentir l’allégresse monter en nous à l’écoute du disque. J-Boy qu’on connait déjà bien fait des merveilles avec sa ligne de synthé jouissive, tandis que notre petit chouchou Fior Di Latte rappelle les meilleurs tubes de Phoenix avec sa construction parfaite et ce refrain complètement addictif. Quant à l’efficace trio Lovelife, Goodbye Soleil, Fleur de Lys, il promet également de vous faire prendre de belles bouffées d’euphorie. Il faut dire que la voix de Thomas Mars à elle seule procure de la joie en fait.

Role Model renvoie à un petit quelque chose de plus mélancolique et dont on apprécie particulièrement la dualité entre l’inhabituel combo couplets en crescendo et refrains au tempo beaucoup plus modérés. Telefono a aussi su attirer notre attention avec son côté WTF, Thomas Mars y passe un coup de fil à sa bien-aimée et nous fait part de ses plus beaux mots d’italien. Notons d’ailleurs que c’est la première fois que Phoenix chante en français, sur Ti Amo et Goodbye Soleil, ce qui semble plutôt de bonne augure pour que le groupe enregistre un jour dans la langue de Molière.

3505421

Sans trop savoir pourquoi, les garçons ont produit un album autour du thème de l’Italie, du disco italien des années 70 précisément. Parfois on croirait presque à des chansons parodiques de cette époque, mais Phoenix réussit toujours à insuffler de l’élégance à chacun de ses titres. Ti Amo c’est un joyeux bordel maitrisé, une hymne à la joie, l’amour à la sauce italienne - tout ce que vous voudrez qui se rapporte au bonheur - mais c’est surtout l’un des meilleurs albums qui nous a été offert en 2017, et certainement votre bande son estivale.

Sortie de Ti Amo le 09/06 - Phoenix en concert cet été à aux festivals Garorock, Beeauregard, Eurockéennes, Musilac, Vieilles Charrues et Lunallena, et le 29/09 à l’AccorHotels Arena à Paris

Crédit : Emma Le Doyen