Phoenix a enflammé l'AccorHotels Arena, le concert qu'il ne fallait (absolument) pas louper

Ecrit par

On y est ! Après avoir sillonné New York, Los Angeles, et de nombreuses salles mythiques, l'un des groupes pop les plus emblématiques a retourné l'AccorHotels Arena ce vendredi 29 Septembre. Voici le report d'un concert qu’il ne fallait pas manquer !

Tout comme Shawn Mendes qui impressionnait l'AccorHotels Arena il y a quelques semaines, c'est au tour de Phoenix de retourner la mythique salle ! Pour ouvrir le bal, Thomas Mars, Deck d'Arcy, Laurent Brancowitz et Christian Mazzala qui forment l’emblématique Phoenix a choisi l’incroyable Parcels, groupe venu tout droit d’Australie et signé chez Kitsuné. Quel meilleur choix que Parcels pour chauffer le public déjà déchaîné de l’AccorHotels Arena, prêt à accueillir son groupe préféré ! Après plus de 3 ans d’attente, Phoenix revenait en juin 2017 avec un nouvel album intitulé "Ti amo". Celui-ci, très attendu par les fans, vient après "Bankrupt", succès planétaire sorti en 2013. Pour défendre leur nouvel opus, les Versaillais attendaient la date parisienne avec impatience, et nous aussi. 21h13. Ovation pour Parcels, qui laisse place à Phoenix. Les français ouvrent alors le bal avec leur titre "J-Boy", et transportent immédiatement la foule, déjà totalement surexcitée !

Pourquoi il ne fallait pas louper ce concert ? Parce que Phoenix a mélangé les époques et les albums, en jouant des morceaux cultes d'hier et d'aujourd'hui. La setlist a transcendé le public et le groupe nous a communiqué sa joie avec les titres "Lasso", "Entertainment", "Lisztomania", "Role Model", "Ti Amo Di Piu", "Lovelife", "If i ever feel better" et bien d'autres, qui ont plongé la foule dans une transe sans nom ! Celle-ci, venue pour applaudir et ovationner son groupe préféré, a eu la chance d'admirer une scénographie unique et assez incroyable, à base de réflexion et de couleurs. L'énergie du groupe est contagieuse et pour cette date, on peut dire que les musiciens Thomas Mars, Deck d'Arcy, Laurent Brancowitz et Christian Mazzala ont donné de leur personne. 

Phoenix a enflammé l'AccorHotels Arena, le concert qu'il ne fallait (absolument) pas louper

On met un point d'honneur à l'incroyable Thomas Mars, qui a littéralement nagé sur (et grâce à) son public, en offrant une belle métaphore sur le succès ce vendredi 29 septembre. Après des années de carrière, Phoenix continue de nous rendre heureux avec des hymnes à la joie et à l'amour, dont on ne se lassera probablement jamais. Inspiré par l'italo-disco et l'optimiste dans son excellence, le quatuor a réussi le pari de faire de la musique par choix, qui rend incontestablement heureux. Bravo et merci.

Source : crédit photo : Ramenpolanski