Pharrell Williams inoubliable au Main Square Festival 2015

Ecrit par

L'incontournable Pharrell Williams, tête d'affiche de la dernière journée du Main Square Festival 2015, nous a offert un live survolté. VirginRadio.fr y était. Live-report !

Venu tout droit des États-Unis, Pharrell Williams vient de conclure en beauté le troisième et dernier jour du Main Square Festival 2015. Tête d'affiche incontournable, le chanteur a fait le show sur plus d'une heure de live set très attendu. C'est avec son tout nouveau titre « Freedom » que Pharrell Williams débute son concert qui vient clore un weekend de festivités musicales en plein cœur de la citadelle d'Arras. Son hymne à la liberté sert probablement à demander au public de se lâcher un maximum et les spectateurs entrent immédiatement dans le jeu de celui qu'ils ont attendu pour certains depuis 13h à l'ouverture des portes.

Pharrell Williams inoubliable au Main Square Festival 2015

Vêtu d'un béret vert, une veste de sweat vert et or et d'un jean dont le dos est plaqué d'un énorme sigle Adidas doré, Pharrell enchaîne ensuite avec « Come Get It Bae ». On le voit, de temps en temps, s'avancer sur la scène et faire des gestes à la technique jusqu'à ce qu'il s'interrompe lors du lancement d'une chanson. « Attendez, attendez, attendez, il a trop de fumée sur ma scène. C'est comme si on était en feu. » Pharrell tente de maquiller son agacement et s'amuse de la situation. « Et ce n'est pas nous qui sommes en feu, c'est vous » envoie-t-il au public qui l'ovationne. Peu après, la scène se reproduit alors que Williams se trouve en plein medley nostalgique. « Je ne veux pas manquer de respect à la maison mais peut-on éteindre les machines à fumée s'il vous plaît » demande-t-il avant de s'expliquer « à chaque fois que je m'avance sur la scène, j'étouffe un peu. » La star va même jusqu'à chercher la cause de son problème et la pointer du doigt aux techniciens avant de reprendre le show. On n'en entendra plus parler plus tard.

Toujours aussi charmeur, Pharrell Williams lance sa définition de la beauté à l'assistance : « Moi, je vous préfère quand vous êtes différentes » annonce-t-il. C'est bien sûr le moment rêvé pour balancer un « Marylin Monroe » bien senti accompagné de danseuses déchaînées. Vient ensuite un salut à la France, patrie qui « a tant fait pour ma musique » puis un bon moment d'hommage à son groupe N.E.R.D. On entendra bien sûr les indéfectibles « Lose Yourself To Dance » et l'évident « Happy » qui a tant tourné à travers le monde mais n'a pourtant pas pris une ride. Il est déjà l'heure de quitter Pharrell Williams et de dire au revoir à la citadelle d'Arras qui ferme ses portes en même temps que le Main Square Festival dont l'édition 2015 aura été marquée par une profusion de stars et un line-up tout bonnement exceptionnel. Vivement l'an prochain !