Paris est Têtu Festival : Hyphen Hyphen démentiel pour sa dernière date en France (REPORT)

Ecrit par

Le groupe a littéralement soulevé le festival du magazine pour son ultime concert dans l'Hexagone avant une tournée en Amérique du Nord. 

Au Disc Jockey de l'Hippodrome d'Auteuil, l'ambiance est au rendez-vous ! Pour cette première édition du Paris est Têtu Festival, le quatuor d'Hyphen Hyphen ne pouvait pas ne pas être là ! Très engagé dans la cause LGBTQ+, le groupe semblait presque stressé à l'idée de clôturer leur tournée par cette date. Car oui, c'est lors de cet événement inédit organisé par le célèbre magazine Têtu que les membres du groupe Hyphen Hyphen tirent leur révérence dans l'Hexagone. Maintenant, c'est direction l'Amérique du Nord avec des concerts dans des villes comme San Francisco, Chicago ou encore Toronto. Un "vrai rêve" pour ces jeunes artistes à qui tout semble sourire.  

Côté festivaliers, ils sont nombreux à s'être affublés de t-shirts à l'effigie de Hyphen Hyphen. Des vêtements blancs avec des écritures rouges sur lesquels on peut apercevoir les dates effectués par le groupe. C'est-à-dire beaucoup. Juste avant de monter sur scène, nos équipes ont eu la chance de pouvoir filmer ce moment si particulier pour des artistes. La foule s'impatiente. Un gros câlin pour se donner du courage et Santa entre en scène. Une voix impeccable et puissante sublimé par Adam et Line, les autres membres du groupe. Créé à Nice en 2011, Hyphen Hyphen a parcouru un chemin énorme en peu de temps. Une bonne humeur et une passion de la scène qui se sont clairement ressentis hier au Paris est Têtu Festival.     

Qu'on les adore ou pas, une chose est indéniable : ce sont des bêtes de scène ! Coup de tête en avant et en arrière, saut de cabris en plein set, plongeon dans la foule, rien ne semble arrêter les membres du groupe de rock. Pas même l'équipe de sécurité du festival qui leur avaient interdit de faire monter des fans sur scène. Qu'à cela ne tienne, ils le font quand même . Et pas qu'un peu. Pour le final, ils sont des dizaines à se rendre aux côtés de Santa, Adam et Line affublés de leur drapeau aux couleurs de la communauté LGBTQ+. Un joli moment pour les fans mais aussi pour les organisateurs de cette première édition du Paris est Têtu Festival qui ne s'attendaient probablement pas à un telle générosité pour leur dernière date française. Bref, c'était fou !