OCEAN CLIMAX : Découverte avec The Dedicated Nothing

Ecrit par

Lors de l'Ocean Climax, qui se tient à Bordeaux depuis le 10 Septembre, Virgin radio, partenaire de l'événement a rencontré The Dedicated Nothing ainsi que le triple champion du monde & fondateur de Surfrider Foundation Tom Curren pour parler musique, et plus particulièrement de Surf Music.

The Dedicated Nothing ou plus connu sous le nom DedCats est un rock band tout droit venu de Biarritz, fondé en fin d'année 2010. Leur histoire est très proche du milieu de Surfrider puisque chaque membre du groupe est surfeur avant d'être musicien. L'amour de la glisse les a fait se rencontrer et ainsi militer auprès de Surfrider et Tom Curren. Ce dernier est une icône pour les 4 membres de DedCats, tout comme le bad boy des plages californiennes Miki Dora. Leur nom de scène vient du fait que Dora avait catalogué ses confrères surfeurs en quatre catégories dont celle des Dedicated Nothing.

Musicalement, le groupe a sorti un EP Running Away en 2013 et en Octobre dernier leur premier album Dawn To Dusk, dans un esprit proche du rock indé. Les deux opus ont été composé dans la même vague d'inspiration et donc se suivent en terme de style. Lors de leurs derniers passages en studio, les DedCats jouaient un son brut, sans trop d'effets. Mais concernant les prochaines sorties, il est question de prendre un virage à 180°, vers un rock plus wavy et un travail beaucoup plus approfondi en studio avec de nouvelles méthodes de jeu.

OCEAN CLIMAX : Découverte avec The Dedicated Nothing

En terme d'influences, les quatre membres ont des goûts très éclectiques. Cette année, leur plus grosse claque musicale en live restera Alt-J à Garorock, avec qui ils ont partagés l'affiche. Ensemble, ils aiment est le dernier album de Maccabees ‘Mark To Prove It’. Chacun de leur côté, ils écoutent des genres radicalement différents du jazz au Hip Hop ou encore le répertoire de Michael Jackson.

Sur la scène État-Major, ils ont divulgué deux nouveaux titres qui seront dans le prochain EP. Une recherche sur les effets et la structure des morceaux a été faite pour donner plus de corps aux titres. C'est un grand écart par rapport aux productions précédentes, avec des riffs plus planants, plus de reverb et de nuances. Ils s'aident de séquences pour faire évoluer le live, par rapport au travail en studio. Par contre, les DedCats ne souhaitent pas intégrer des grosses boucles de synthé, chose commune dans leur registre musical ; ils aiment les guitares, les basses avec de grosses amplis.

Peut-on classifier le son des DedCats dans la Surf Music ? D'après Tom Curren, lui-même musicien, en plus de ses autres activités, il y a plein de Surf Music. Il raconte "Parmi les groupes de Surf Music que je connais, il y a celui de ma fille - Betty The Shark, ou également celui de mon fils Patrick et le paradoxe est que dans ces groupes, il y a ni guitare, ni cymbale. On appelle ça de la surf music moderne". Dans le monde, il y a des milliers de surfeurs qui font de la Surf Music mais radicalement différente : du Djing en passant par le rock ou la Folk. De son côté, Tom Curren a sorti 4 albums dont un enregistré dans une grotte en Australie. Les codes de la Surf Music n'existe pas donc OUI, on peut classifier la musique des The Dedicated Nothing dans ce genre même s'ils ne le revendiquent pas.

Les DedCats vont définitivement faire parler d’eux en cette fin d’année avec des nouvelles productions, donc restez connectés !