#NouvellesceneVirginRadio : Angèle, la consécration

Ecrit par

Pour clôturer ce concert exceptionnel de la Nouvelle Scène, c’est en coeur que le public a accompagné les titres (déjà cultes) de la chanteuse Angèle ! On vous raconte.

C’est un véritable phénomène ! À tout juste 23 ans, Angèle a déjà tout d’une grande. Avec Brol, son album sorti en octobre dernier, la jeune belge casse littéralement la baraque. Et ce n’est pas ses tubes Tout oublier (en duo avec son frère Roméo Elvis), La Thune ou encore, plus récemment, Balance ton quoi, qui nous feront dire le contraire. Dernière artiste à enflammer la scène de l’Élysée Montmartre, celle qui, il y a encore quelques temps, était inconnu du grand public, semble avoir compris comment inverser la tendance. Alors, si vous n’étiez pas à sa prestation ultra cool, suivez le guide !

Solaire, elle débarque ! Avec Ta reine, Angèle fait encore monter encore un peu plus la température (déjà étouffante) de la salle de l'Élysée Montmartre. Mais qu'importe ! Pour elle, le public est prêt à tout endurer. Et lorsqu'elle commence Balance ton quoi, c'est un véritable karaoké qui débute parmi la foule. Et malgré la récente sortie du titre, c'est bel et bien un tube avec un grand T que chantonne les fans de la star. Presque aussi célèbre que Tout oublier, qui arrive directement après.    

Pour celui-là, pas de secret ! Visionné et téléchargé des millions de fois, Tout oublier est la raison pour laquelle la jeune belge peut se vanter d'être la tête d'affiche du concert de la Nouvelle Scène. Elle termine avec Floue et Nombreux. Puis, sous les applaudissements du public, disparait. Tristesse. 

Crédit : Virgin Radio