Nouvelle Scène Virgin Radio : Quand Angèle démonte le sexisme 

Ecrit par

Lorsqu'elle a sorti la Loi de Murphy, beaucoup ont sous-estimé Angèle... qui s'est fait un plaisir de prendre sa revanche avec le succès de Brol. 

Le 23 avril prochain, Angèle sera sur la scène de l'Elysée Montmartre aux côtés de Tim Dup, The Pirouettes, Hoshi, Clara Luciani et Eddy de pretto pour un concert exceptionnel, spécial Nouvelle Scène. Elle viendra (évidemment) y jouer quelques titres de Brol - son premier album - et nombreux sont les fans qui attendent des morceaux tels que Balance Ton Quoi en live. Pourquoi celui-ci ? Parce qu'avec ce titre, Angèle démonte les clichés du sexisme en même pas trois minutes. Et c'est brillant. 

Dans ce morceau, tout y passe : de la façon dont les femmes sont considérées dans le rap ("J'ai vu qu'le rap est à la mode, et qu'il marche mieux quand il est sale"), chante t-elle avant d'émettre l'idée que, peut-être, il serait temps de changer les codes. Mais, ce n'est pas tout. Forcément, on ressent l'influence (omniprésente) du mouvement #MeToo : "Ils parlent tous comme des animaux, de toutes les chattes ça parle mal", commence t-elle. 

Angèle 
Angèle 

L'exploit d'Angèle dans ce morceau, ce n'est pas uniquement de dénoncer les comportements parfois sexistes rencontrés par les femmes dans leur quotidien, ce n'est pas seulement de pointer du doigts leur sexualisation presque constante. En plus de dénoncer toutes ces choses qui la dérangent, Angèle en profite pour remettre en place tous ceux qui, par mégarde, pourraient clamer que son succès n'est dû qu'à celui de son frère ou de ses parents. Non, Angèle n'est pas que la soeur de Roméo Elvis et non, elle n'est pas uniquement une "fille de". Angèle est une auteure, compositrice et interpréte qui, avec sa voix cristalline fait passer des messages forts. Et maintenant que le titre est un succès, maintenant que de nombreuses reprises innondent la toile, qui sait, peut-être qu'un jour, le message passera.