Nirvana : L'histoire de Smells Like Teen Spirit, notre tube #VirginRadioClassics

Ecrit par

Sorti en 1991, le morceau le plus célèbre du groupe de rock deviendra l'hymne de toute une génération. 

A l'heure où nous écrivons cet article, le clip de Smells Like Teen Spirit cumule plus de 963 millions de vues sur YouTube. Un exploit. Surtout pour un titre sorti il y a plus de 28 ans, en septembre 1991. Et il faut dire qu'on ne parle pas de n'importe quel titre. Succès totalement inattendu de l'album Nevermind, Smells Like Teen Spirit peut remercier MTV pour ses nombreuses diffusions. Un geste qui permettra au morceau de se classer en tête des charts du monde entier (dont la France, l'Espagne ou encore les Etats-Unis). Devenu culte au fil de ces deux dernières décennies, le hit peut même se targuer de figurer au neuvième rang des 500 meilleures chansons de tous les temps selon le magazine Rolling Stone. Rien que ça. 

Concernant le fameux titre de cette chanson, il proviendrait d'un graffiti apposé par Kathleen Hanna du groupe Bikini Kill sur le mur de la chambre d’hôtel du chanteur Kurt Cobain. Elle a écrit "Kurt smells like Teen Spirit" en référence à une marque de déodorant que portait la petite amie de Cobain à l’époque. Seulement voilà, ce dernier ne savait absolument pas ce qu’était Teen Spirit et l’aurait interprété comme un slogan révolutionnaire avant de l'utiliser comme titre de son tube.

Un malentendu repris par les médias de l'époque et qui a beaucoup fait rire. 

La composition que Kurt Cobain et le reste du groupe Nirvana ont créée avec ce titre était, selon l'artiste lui-même, une atteinte à la"chanson pop ultime" et aurait été influencée par The Pixies. Avec son riff de guitare distinctif et déformé, Smells Like Teen Spirit est devenu la chanson la plus populaire de Nirvana. Pire, elle s'est même transformée en un hymne pour de nombreuses personnes de la génération X, qui, comme Cobain, se sont retrouvées confuses et incertaines du monde qui les entourait. L’ambiance nihiliste de la chanson a également séduit beaucoup de jeunes gens dans une culture où la jeunesse était perçue comme pathétique et cynique. Bref, une belle revanche.