Nina Kraviz transforme les Plages Electroniques en club géant (report)

Ecrit par

Nina Kraviz a fermé la deuxième soirée des Plages Electroniques installant une folle ambiance de clubbing sur la plage du Palais des Festivals à Cannes.

La deuxième soirée des Plages Electroniques se concluait par le set de Nina Kraviz. Programmée après Carl Craig, et son set qui avait mis le festival en transe, la DJ russe a elle aussi hypnotisé les spectateurs. Si l’on apprendra, lors d’une interview, que la jeune femme est fatiguée par les nombreuses dates qu'elle a assuré cet été, sur scène elle n’en laissera rien paraître. Dès son arrivée derrière les platines, elle fait preuve d’une énergie rafraîchissante, visiblement ravie de faire danser les milliers de spectateurs de la Scène de la Plage. Nina Kraviz fait partie de ces bonnes surprises de festival, de celles qu’on redécouvre vraiment en live avec une toute nouvelle dynamique.

Mélangeant techno minimale tendance Détroit à de la deephouse, en passant par de nombreux autres courants de l'electro, Nina Kraviz sautille derrière ses platines, en communion avec son public. La DJ, ne l’appelez pas DJette cela l'agace, était là pour faire danser jusqu’à plus soif les téléspectateurs, et c’est à la perfection qu’elle a réussi cette mission. La température a considérablement grimpé pendant le set de Nina Kraviz, et on a vu pas mal de festivaliers profiter de la configuration exceptionnelle des Plages Electroniques pour faire trempette dans la mer ! Pas mal pour une fille venue du grand froid...