Musilac, Main Square, Garorock...Pourquoi les festivals attirent-ils autant ?

Ecrit par

Chaque année, c'est l'éternel dilemme : A quel festival allez-vous bien pouvoir assister ? Pour beaucoup, c'en est presque devenu une tradition. Seulement, pourquoi les festivals ont-ils ce succès ?

Ce week-end, London Grammar a envoûté Musilac. La semaine dernière, c'était Imagine Dragons qui jouait sur la scène du Main Square tandis que Garorock a vu sa fréquentation augmenter. VirginRadio.fr n'a pas besoin de vous faire un dessin, les festivals attirent de plus en plus. Seulement, que leur vaut un tel succès ? Entre affiches prestigieuses, ambiance de folie et souvenirs mémorables, tout est bon à prendre pendant les trois jours qui y sont généralement dédiés. Or, certains s'imaginent encore que les festivals ne sont faits que pour les jeunes insouciants qui ne veulent que du bruit. Qu'ils calment leurs ardeurs, les festivals ont bien changé et accueillent un public toujours plus large !

A lire aussiA Garorock 2014, Shaka Ponk est roi (live report)Main Square Festival 2014 : Le best-of de Virgin Radio !Musilac 2014 : Kaiser Chiefs réveille le festival

Le premier atout d'un festival reste sa programmation. Et cette année, toutes se sont surpassées ! De Marmande à Arras, le meilleur de la musique s'est donné rendez-vous. Franz Ferdinand, Phoenix ou encore Shaka ponk ont investi Garorock pour assurer un spectacle mémorable. Vous l'aurez compris, un festival est l'unique occasion de voir les groupes les plus marquants de l'année, le tout au même endroit ! Pendant ces trois jours rythmés par les concerts, les festivaliers se sentent un peu hors du monde, comme dans une dimension parallèle. Et ces derniers sont les derniers à s'en plaindre !

Musilac, Main Square, Garorock...Pourquoi les festivals attirent-ils autant ?

Aussi, les festivals proposent quelque chose d'unique. Ce qu'il faut comprendre par là c'est qu'en festival, plus rien d'autre n'existe. Qu'importent les origines, la couleur de peau, le sexe ou les opinions, aucun festivalier ne juge l'autre. Tout le monde se parle, tout le monde s'écoute. Toute l'année, vous prenez le même métro à la même heure. Tous les jours, vous croisez les mêmes visages. Pourtant, il n'y a aucune interaction. Chacun reste dans son périmètre bien défini, le nez plongé dans son journal ou son smartphone. Mais en festival, les codes se brisent. Votre voisin de table devient votre meilleur ami et vous courez de scène en scène, criant que vous aimez tout le monde. Cette ambiance, c'est exactement celle que les millions de visiteurs recherchent. D'ailleurs, à Garorock, les festivaliers étaient déchaînés ! Bien sûr, les imprévus s'invitent toujours. Mais en même temps, c'est ce qui fait les meilleurs souvenirs !

Musilac, Main Square, Garorock...Pourquoi les festivals attirent-ils autant ?

Partir en festival, c'est le meilleur moyen de découvrir de nouveaux groupes. Quand vient le moment tant redouté où votre itunes tourne en rond, vous savez qu'il est temps de prendre vos billets. Si les têtes d'affiches sont toujours là pour clore les soirées en apothéose, d'autres groupes moins médiatisés -mais tout aussi bons- s'occupent de faire monter la température. Par exemple, si vous étiez à Musilac, vous avez pu découvrir Quintana et son rock sombre en espagnol. Alors certes, les noms les plus connus font toujours pencher la balance en premier lieu. Mais une fois les trois jours terminés, vous repartez avec une liste de groupe à mettre d'urgence dans votre bibliothèque. Aussi, vous pourrez frimer en société quand l'artiste commencera à percer. Parce que oui, vous connaissez !

Musilac, Main Square, Garorock...Pourquoi les festivals attirent-ils autant ?

Si choisir son festival tous les ans relève de la torture, il faut savoir qu'ils sont tous incomparables. Chacun se vaut et redouble d'efforts pour se renouveler chaque année. Mais l'avantage, c'est que tous les genres sont représentés. Aucun n'est oublié et c'est à vous de faire votre choix ! Dans le meilleur des mondes, vous n'auriez pas à choisir et les feriez tous. Mais la vie est cruelle, il faut étaler sur plusieurs années ! Toujours est-il que l'été n'est pas terminé et que les festivals à venir n'ont pas fini de vous surprendre. Que préférez-vous dans les festivals ?