Musilac 2018 : Depeche Mode, 3 moments forts de leur concert incroyable (REPORT)

Ecrit par

Cette année, Depeche Mode sillonne la France. Hier soir, le groupe était à Musilac pour donner un concert mémorable. 

21h30, Revolution des Beatles résonne sur le site de Musilac. Des milliers de festivaliers se pressent face à la scène Lac, prêts à acclamer un groupe qui, après 40 ans de carrière, n'a plus rien à prouver. Après le festival Main Square à Arras (où ils ont livré un concert parfait) et Beauregard il y a quelques jours, la petite bande était hier soir à Aix-les-bains pour un concert exceptionnel. Effets lumineux, scénographie, chorégraphie planante et prouesses vocales, Depeche Mode a fait un sans faute du début à la fin. Mais nous, au milieu de la foule, on gardera trois souvenirs marquants de ce concert. 

EVERYHING COUNTS 

Quand on fait un tour d'horizon du public agglutiné autour de la scène, il y a un détail qui saute aux yeux, la moyenne d'âge. Depeche Mode, c'est un groupe qui, visiblement, s'écoute en famille. Si des parents transmettent leur passion pour Indochine à leurs enfants, il en est de même pour Depeche Mode qui a probablement bercé l'enfance de millions d'adolescents. Le groupe a traversé plusieurs générations et ceux qui écoutaient leur new wave avec leurs parents sont aujourd'hui plus âgés, certes, mais ils semble revivre leurs meilleurs souvenirs. Qu'ils aient 20 ans, 35 ans ou 50 ans, les festivaliers connaissent chaque paroles, créant un véritable lien avec le groupe. Et ça, on le ressent surtout sur Everything Counts, quand Dave Gahan tend le micro à l'étendue de festivaliers. 

SOMEBODY

Sur Somebody, Dave Grahan laisse son bandmate Martin L Gore nous montrer ses talents de chanteur. Somebody, chanson d'amour douce et poignante apporte une touche de douceur à ce concert rock et ryhtmé. Les briquets sont de sortie, les festivaliers chantent -là aussi- chaque parole et le temps semble se suspendre. 

ENJOY THE SILENCE / JUST CAN'T GET ENOUGH 

Parce que nous avons tous un peu de Depeche Mode en nous, il y a des titres cultes, des titres que tout le monde connait - parfois même sans le savoir. Alors évidemment, quand vient le moment du rappel, on sent l'excitation monter peu à peu dans le public. Pourquoi ? Tout simplement parce que deux titres mythiques et intemporels n'ont pas encore été joués : Enjoy The Silence et Just Can' t Get Enough. Les deux morceaux s'enchaînent et comme ce fut le cas sur Personnal Jesus (joué un peu plus tôt), c'est l'apothéose.  

Une fois de plus, Depeche Mode aura livré une performance inoubliable. Même après 40 ans de carrière et de tournées, Dave Gahan s'amuse toujours autant sur scène, il partage encore et toujours avec son public. Qu'on aime ou non Depeche Mode, force est de constater qu'en live, leur musique prend une toute autre dimension. 

Source : Virgin Radio, musilac Instagram - Crédit : Virgin Radio